/news/transports
Navigation

Un vol d’Air Canada forcé de revenir à Montréal

L’avion qui volait vers Shanghai a connu un problème de moteur

Coup d'oeil sur cet article

Un appareil d’Air Canada en partance de Montréal à destination de Shanghai a dû rebrousser chemin, samedi après-midi, lorsqu’un de ses moteurs a été éteint en plein vol par mesure de sécurité.

«Tout le monde a compris dès le décollage que ça n’allait pas. On a entendu un bruit inhabituel», a expliqué Josh Jacobs, un des passagers du vol AC17.

Le vol, assuré par un Boeing 787-8, était parti en après-midi de l’aéroport Montréal-Trudeau, mais il est revenu vers son point d’origine après avoir passé plus d’une heure entre ciel et terre. Personne n’a été blessé.

Effrayant

«C’est certain que c’est effrayant, mais le personnel a agi vraiment rapidement», a raconté M. Jacobs. Les 213 passagers du vol sont demeurés très calmes, a dit le témoin.

«Personne n’a paniqué. On nous a expliqué qu’on volerait près de Montréal pour larguer du carburant pour s’assurer que l’avion ne soit pas trop lourd à l’atterrissage», a souligné l’homme de Boston, qui devait se rendre à Shanghai pour le travail.

Selon le site internet flightradar24, l’avion est allé jusqu’à Saint-Côme puis Sainte-Agathe-des-Monts avant de revenir vers Montréal.

Il s’est posé à Montréal-Trudeau vers 15 h.

«L’équipage a suivi les procédures établies et éteint un moteur lorsqu’un voyant lumineux s’est allumé et a fait appel aux services d’urgence par mesure de précaution, a expliqué Isabelle Arthur, porte-parole d’Air Canada. L’atterrissage s’est déroulé normalement.»

Carburant largué

Mme Arthur a précisé que l’équipage a largué du carburant en vol «pour s’assurer que l’appareil n’était pas en surcharge de poids au moment de l’atterrissage».

Le carburant est vaporisé lors du largage et c’est ce qu’on voit au bout d’une aile de l’avion sur la vidéo affichée sur les médias sociaux par un passager, a confirmé Mme Arthur.

«L’appareil subira une révision par nos services techniques et nos employés du service à la clientèle s’occuperont des passagers et les réacheminer vers leur destination finale le plus rapidement possible», a ajouté la porte-parole. Sur son site internet, Aéroports de Montréal a précisé que le vol AC17 était retardé jusqu’à 21 h 45.

La liaison Montréal-Shanghai a été inaugurée le 16 février dernier par Air Canada.

– Avec la collaboration de l’Agence QMI