/news/consumer
Navigation

Nouvelles normes pour les poules pondeuses

Nouvelles normes pour les poules pondeuses
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Un nouveau code de pratiques pour le soin et la manipulation des poules pondeuses recommande le retrait progressif des cages classiques de façon à ce que l’animal puisse jouir d’une plus grande liberté de mouvement.

La publication du code a été annoncée conjointement par les Producteurs d’œufs du Canada et le Conseil national pour les soins aux animaux d’élevages, lundi.

«Le nouveau code établit des normes progressistes pour le bien-être des poules au Canada», a déclaré Ian Duncan de la Fédération des sociétés canadiennes d’assistance aux animaux.

Le code mentionne notamment que les matériaux utilisés dans la construction du logement et du matériel auquel les poulettes et les pondeuses ont accès ne doivent pas être nocifs ni toxiques et doivent pouvoir être nettoyés et entretenus.

On prescrit au moins un abreuvoir par groupe de 12 pondeuses.

Autre exigence: le plancher des installations ne doit pas contribuer à blesser ou à déformer les pattes et les doigts des oiseaux.

Le code établit également des lignes directrices concernant l’alimentation, la nidification, la ventilation et l’éclairage.

Par exemple, on suggère que l’intensité lumineuse soit d’au moins 10 lux en moyenne «dans l’environnement des poules logées dans des systèmes sans cages à plusieurs niveaux durant la phase d’éclairage, pour que les poules puissent s’orienter».

Les Producteurs d’œufs du Canada et le Conseil national pour les soins aux animaux d’élevages s’attendent à ce que la moitié des poules au Canada soient élevées dans de telles conditions d’ici 8 ans.