/travel/destinations
Navigation

Paris à travers les yeux d’une ado

Paris à travers les yeux d’une ado
Photo Agence QMI, Sarah-Émilie Nault

Coup d'oeil sur cet article

PARIS, France | Emmener ses ados en voyage à Paris, une bonne idée?

Gabrielle, 12 ans, revient tout juste de son premier voyage à Paris. Un saut de quatre jours dans cette Ville Lumière dont elle rêvait depuis qu’elle est ­haute comme ça. Une première incursion dans la culture ­glamour parisienne où la mode, la gastronomie, les arts et l’architecture sont rois.

Comme Juliette, l’héroïne du livre ­Juliette à Paris qu’elle a dévoré avant le voyage, Gabrielle a marché sur les Champs-Élysées et fait du «shopping» aux grandioses Galeries Lafayette. Elle nous livre ses coups de cœur et ses impressions à la suite de ce court, mais intense, passage­­ dans la plus belle ville du monde.

Découvrir Paris en voiture 2CV

Paris à travers les yeux d’une ado
Photo Agence QMI, Sarah-Émilie Nault

La compagnie 4 roues sous un parapluie propose des ­balades guidées à travers Paris en voiture d’époque, la ­mythique Citroën 2CV (2 chevaux) colorée. Une activité que Gabrielle a adorée.

«Notre voiture était vert lime et s’appelait Marcel. Elle était super belle et confortable. Notre guide Yannick était très sympathique. Le soleil est sorti juste pour nous et on a pu ­ouvrir le toit pour bien voir la ville et prendre des photos en sortant la tête lorsqu’on arrêtait aux monuments connus. On a vu Notre-Dame, la place Vendôme, la place de la Concorde et sa grande roue, l’Opéra, le Louvre, la rue la plus chère de Paris (la rue de la Paix), l’hôtel de ville et la plus vieille horloge de Paris. Je suis aussi contente d’avoir mis un cadenas avec nos noms sur le pont Neuf».

www.4roues-sous-1parapluie.com

Faire du magasinage aux Galeries Lafayette

Paris à travers les yeux d’une ado
Photo Agence QMI, Sarah-Émilie Nault

Gabrielle avait lu sur les splendeurs des ­Galeries Lafayette avant le départ. Elle avait hâte de voir de ses yeux cet endroit symbolisant le chic parisien et elle n’a pas été déçue. «C’est magnifique avec les dorures, l’immense dôme en verre, les belles présentations, le grand choix de vêtements, les sept étages et l’étage de vêtements pour enfants. Mais c’est cher», ajoute celle qui s’est tout de même ­déniché une petite robe bleue de la marque maison Galeries Lafayette.

► haussmann.galerieslafayette.com

Admirer Paris du haut de la tour Eiffel

Paris à travers les yeux d’une ado
Photo Agence QMI, Sarah-Émilie Nault
Paris à travers les yeux d’une ado
Photo Agence QMI, Sarah-Émilie Nault

Ce voyage à Paris a débuté en grand. Premier arrêt: la seule et unique tour Eiffel, que Gabrielle aperçoit de la fenêtre du RER en poussant un petit cri. «Je ne pensais pas que c’était aussi gros», explique la jeune fille, pour qui les marches sont pour les athlétiques et les ascenseurs, pour les visiteurs plus paresseux.

«J’ai trouvé la vue de Paris ­magnifique du sommet et j’ai vraiment aimé notre repas au restaurant 58, au premier étage. Notre table était au bord de la ­fenêtre et nous avions une super vue sur le Trocadéro, les ­bâtiments, la ville et la Seine. Il y avait beaucoup de choix de ­nourriture, c’était succulent». Heureuse d’avoir acheté sa belle tour Eiffel souvenir dans la tour Eiffel, Gabrielle se rappellera longtemps du bar à macarons – orné de pyramides de ­desserts – où elle a dégusté un macaron au chocolat à l’effigie de Paris.

► www.restaurants-toureiffel.com/fr/restaurant-58-tour-eiffel.html

Marcher dans le quartier Montmartre

Paris à travers les yeux d’une ado
Photo Agence QMI, Sarah-Émilie Nault

«Comme notre hôtel était dans le quartier Montmartre, nous avons pu marcher jusqu’au Sacré-Cœur, explique Gabrielle. C’est cool, car tu peux voir toute la ville du haut de la butte. L’architecture et les couleurs sont belles. Nous avons monté les 300 marches pour nous rendre dans le ­dôme de l’église. En plus, il y a plein de ­boutiques souvenirs dans les petites rues».

Notre adolescente a particulièrement ­apprécié son arrêt gourmand à la ­chocolaterie Maison Georges Larnicol, là où les bâtiments iconiques parisiens étaient savamment sculptés en chocolat.

► www.chocolaterielarnicol.fr

Suggestions de lectures:

Escale à Paris, le meilleur pour un court séjour d’Ulysse

300 raisons d’aimer Paris de Judith Ritchie

► Ce voyage a été rendu possible grâce à Air Transat.