/news/politics
Navigation

Budget Québec 2017 : en avant pour le SRB et le troisième lien

Budget Québec 2017 : en avant pour le SRB et le troisième lien
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement du Québec s’engage dans deux importants projets de transport à Québec en octroyant 56 millions $ pour les plans et devis du SRB et 20,5 millions $ pour l’étude d’un troisième lien.

Le gouvernement Couillard confirme son appui au service rapide par bus (SRB) Québec-Lévis, un projet «important», comme ceux du prolongement de la ligne bleue et du REM, à Montréal, a souligné le ministre des Finances, Carlos Leitao. Mais Québec se garde bien de chiffrer sa part du financement pour le projet de 1,2 milliard $.

La semaine dernière, Ottawa avait plafonné la sienne à 40 %. Alors que le maire de Québec, Régis Labeaume, s’était dit prêt à combler le 10 % manquant, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, est resté sur ses positions en affirmant que sa ville n’avait pas les moyens de mettre un sou dans le projet.

En parallèle, s’ajoutant aux 12,5 millions $ déjà consentis pour le bureau de projet, 56 millions $ sont injectés pour l’élaboration des plans et devis, en réponse à une demande du maire Labeaume. Ces plans permettront d’établir avec précision les coûts du projet. «Rendu là, on précisera notre intention», a souligné le ministre des Transports, Laurent Lessard, qui a avisé que les deux maires devront peut-être revoir certains segments du tracé, pour réduire les coûts. Il n’est pas exclu que le gouvernement investisse davantage pour réduire la part de Lévis, dit-il.

Troisième lien

Québec va aussi de l’avant avec le bureau de projet pour étudier la pertinence d’un troisième lien entre les deux rives. Alors que les documents du budget ne chiffraient pas cette intention, le ministre Lessard a glissé que le financement s’élèverait à 20,5 millions $, plus qu’espéré notamment par le maire de Lévis qui souhaitait un financement à la même hauteur que pour le SRB.

Rien de concret pour la tête des ponts

Le budget ne comprend rien de concret pour le réaménagement de la tête des ponts, qui devait être annoncé en 2015. Laurent Lessard se contente de dire qu’il veut le dévoiler «le plus rapidement possible».

Laurentienne sud en branle

La demande du maire de Québec a été entendue puisque le projet d’amélioration de l’autoroute Laurentienne entre Lebourgneuf et la Croix-Rouge est inclus au budget dans les nouveaux projets à l’étude et s’ajoute à l’élargissement de la portion nord entre de la Faune et Louis-XIV.

Science - 19,2 M$ pour l’Institut nordique du Québec

Le gouvernement Couillard confirme son attachement au futur complexe scientifique de l’Institut nordique du Québec (INQ), envisageant d'accorder 19,2 millions$ pour sa construction sur le campus de l’Université Laval. Pour assurer le déploiement du complexe, le gouvernement pigera dans les coffres de la société du Plan Nord. Mais, pour obtenir l’argent, l’État réclame que le dossier d’affaires s’avère concluant. Ainsi, cette somme s’ajoutera aux 10,8 millions$ annoncés en décembre dernier pour la réalisation des plans et devis. Les travaux sont évalués à 90 millions$ au total. Rappelons que le gouvernement fédéral participe également à ce projet à hauteur de 27,4 millions. Le reste des investissements seront assumés par l’Université Laval et ses partenaires. Des assises de l’INQ sont aussi prévues à l’Institut de la recherche scientifique à l’Université McGill et à Kuujjuaq au Nunavik.

Québec - Le statut de capitale apporte 62 millions $

Le gouvernement confirme les sommes promises à Québec pour la reconnaissance de son statut de capitale nationale accordé en décembre dernier. Une enveloppe de 62 millions $ supplémentaires est prévue pour lui permettre d’exercer ses nouveaux pouvoirs en matière de développement économique, de culture et de patrimoine, de finances et de fiscalité, d’urbanisme et de gestion municipale. Montréal, de son côté, se voit accorder 150 millions $, pour la reconnaissance de son statut de métropole. Par ailleurs, les budgets de la Commission de la capitale nationale sont amputés de 1 million $, passant de 19,3 à 18,3 millions $. En contrepartie, les coffres du Secrétariat à la Capitale-Nationale sont bonifiés de 3 millions $. Aucune somme n’est annoncée pour l’un des projets phares de la Commission, la phase trois de l’aménagement de la promenade Samuel-de Champlain, qui demeure pour l’instant à l’étude.

Technologie - L’Institut national d’optique récolte 25 M$

L’Institut national d’optique (INO) reçoit une bonne nouvelle dans le budget Leitao, alors qu’une somme de 25 millions $ est réservée pour lui permettre de «soutenir ses activités de recherche et son fonctionnement. Cette aide additionnelle lui permettra de poursuivre le développement de son expertise dans trois secteurs d’activité susceptibles de favoriser l’émergence de technologies prometteuses, soit la robotique avancée, l’Internet des objets et l’impression 3D». Cela fait partie d’une enveloppe de 115 millions $ pour soutenir les organismes de recherche. Au lendemain du budget fédéral, le pdg de l’INO, Jean-Yves Roy, avait souligné que son organisme attendait toujours une aide de 25 millions $ pour ses projets d’expansion, mais s’était dit optimiste d’obtenir ce soutien.