/sports/hockey
Navigation

Les Sags ferment les livres à Victoriaville

Chicoutimi élimine les Tigres en quatre matchs en vertu d’un gain de 4-3

SPO-SAGUENÉENS DE CHICOUTIMI VS TIGRES DE VICTORIAVILLE
Photo Andréanne Lemire, Agence QMI Nicolas Roy, Joey Ratelle et Dmitry Zhukenov ont eu plusieurs occasions de célébrer mercredi soir à Victoriaville.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les Saguenéens ont éliminé les Tigres de Victoriaville en quatre matchs, mercredi, au Colisée Desjardins, dans un match des plus serrés. Dans la victoire de 4-3, Nicolas Roy a inscrit le but gagnant avec moins de 12 secondes à faire à la partie.

Si le cas de Nicolas Roy était incertain avant la rencontre, le capitaine des Bleus a livré une excellente performance, lui qui a inscrit un but et deux passes. L’espoir des Hurricanes de la Caroline n’avait pas pu terminer la rencontre de la veille, plaqué durement contre la rampe.

Victime de deux bâtons élevés en deux soirs, Joey Ratelle a donné une frousse à ses coéquipiers, quittant la surface glacée suivi d’une longue ligne de sang, le nez cassé, avant de revenir en deuxième période avec un protecteur facial complet. La magie des séries a fait effet sur le #11, lui qui a noirci la feuille de pointage à deux reprises.

L’entraîneur-chef des Bleus, Yanick Jean, était bien fier de Ratelle. «On a vu beaucoup d’adversité. Il y a des joueurs qui avaient une énergie incroyable. Ratelle jouait avec des pansements tout le temps et a compté deux buts. Ça fait que tout le monde y croit», a analysé Jean.

VIctoriaville ouvre le pointage

Les Félins se sont inscrits à la marque en premier pour un deuxième match consécutif. Pascal Laberge et Ivan Kosorenkov se sont amusés face à Julio Billia en début de première période, portant la marque rapidement à 2-0 pour les Tigres.

Après avoir vu son équipe se faire marquer deux buts, le capitaine des Bleus a repris les choses en main, en repérant Joey Ratelle bien posté dans l’enclave. Le tireur d’élite des Sags n’a eu qu’à pousser la rondelle dans le filet laissé complètement désert par Tristan Côté-Cazenave.

Roy donne la victoire

La troupe de Martin Bernard s’est retroussé les manches et a retrouvé son avance de deux buts 17 secondes après s’être fait marquer.

La deuxième période s’est terminée de manière hollywoodienne. Avec cinq minutes à faire à l’engagement, Joey Ratelle a profité d’une rondelle libre au centre de l’enclave pour inscrire son troisième des séries.

Avec 1,6 secondes à faire au deuxième tiers, Dmitry Zhukenov a fait dévier le disque, qui s’est frayé un chemin jusque dans le but. Nicolas Roy a donné la victoire aux siens en fin de rencontre.