/news/education
Navigation

L’ordre des enseignants « pas une priorité » pour le ministre Proulx

Le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx
PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI Le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir jonglé avec la création d’un ordre professionnel des enseignants, le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, a indiqué qu’il n’en fait pas une priorité à court terme.

C’est ce qu’a indiqué au Journal son attachée de presse, Marie Deschamps, lorsqu’interrogée à ce sujet. «Ce n’est pas la priorité du jour», a-t-elle affirmé, tout en refusant d’abandonner complètement ce projet qui n’est pas non plus définitivement exclu.

La «première priorité» est d’abord d’offrir des services adéquats aux élèves, a-t-elle précisé.

La création d’un ordre professionnel des enseignants est une des mesures qui avaient été mises sur la table par le ministre Proulx dans le cadre des consultations qui se sont déroulées cet automne afin d’élaborer la première politique québécoise de la réussite éducative, attendue ce printemps.

Certains réclament la création d'un ordre professionnel pour améliorer la qualité de l’enseignement alors que les syndicats représentant les enseignants y sont farouchement opposés.