/misc
Navigation

1998 - La plus grande star du Québec

1998 - La plus grande star du Québec
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

« Je viens du Québec, c’est mes racines. J’ai ça dans mes veines, dans mon sang. Partout où je passe, je ne manque pas de souligner que j’en suis très fière. »

Le 30 avril 1998, Céline Dion recevait la médaille d’Officier de l’Ordre national du Québec à l’Assemblée nationale. Le lendemain, c’était au tour de celle de l’Ordre du Canada à Ottawa. Deux récompenses parmi des dizaines d’autres qui ont jalonné la carrière inégalée de cette artiste internationale qui compte des millions de fans partout dans le monde.

La chanteuse a fait la une des dizaines de fois dans Le Journal de Québec. Il faut dire qu’elle a tellement connu de succès depuis le début des années 1980 qu’il serait impensable de ne pas en parler.

À ses débuts, lors d’un passage à Place Laurier en 1983.
Photo d'archives Serge Lapointe
À ses débuts, lors d’un passage à Place Laurier en 1983.

Conte de fées

La petite fille de Charlemagne, benjamine d’une famille de 14 enfants, n’a cessé d’attirer les projecteurs par son immense talent. Avec son gérant René Angelil, qui allait devenir son mari et le père de ses trois garçons, Céline Dion a vécu un véritable conte de fées.

Et malgré tous ses succès et sa réussite mondiale, la chanteuse a toujours continué d’avoir des attentions et une fidélité toutes particulières pour la ville de Québec, fidélité que ses admirateurs de la Vieille Capitale lui rendent bien.

Un moment de grande émotion sur les Plaines en 2008, lors du 400ème anniversaire de Québec, lorsque la diva s’est jointe à Ginette Reno et Jean-Pierre Ferland.
Photo d'archives Daniel Mallard
Un moment de grande émotion sur les Plaines en 2008, lors du 400ème anniversaire de Québec, lorsque la diva s’est jointe à Ginette Reno et Jean-Pierre Ferland.

Comme en juillet 2013, alors que son spectacle sur les plaines d’Abraham attira plus de 40 000 personnes et fut le seul qu’elle donna au Canada. Ou encore sa série de cinq spectacles du mois d’août 2016, au Centre Vidéotron. Il devait initialement y en avoir trois, mais deux supplémentaires furent ajoutées tant l’engouement était fort dans la région. Les cinq repré­sentations de la diva québécoise furent présentées à guichets fermés.

La suite sans René

Installée à Las Vegas depuis bientôt quinze ans, Céline Dion est sous contrat avec le Caesars Palace jusqu’en 2019, à raison de 70 spectacles par année. Elle en compte plus d’un millier à son actif jusqu’à présent dans cette ville du Nevada. Cette année, en 2017, une tournée en France est à son programme, mais pour le moment, aucune présence chez nous ne figure à son agenda.

Pour la suite de sa carrière, elle ne pourra malheureusement plus compter sur son époux, René Angelil, décédé des suites d’un cancer le 14 janvier 2016, à l’âge de 73 ans. Des funérailles nationales furent célébrées à son intention à la basilique Notre-Dame-de-Montréal, là où le couple avait pronon­cé ses vœux de mariage en décembre 1994 et où leur premier enfant, René-Charles, avait été baptisé.

Des chiffres qui disent tout

• Céline Dion a vendu jusqu’à maintenant près de 250 millions d’albums

• En 1995, son album D’eux se vend à plus de 10 millions d’exemplaires, ce qui en fait l’album francophone le plus vendu de l’histoire

• Ses albums Falling into You et Let’s Talk About Love se sont vendus à plus de 30 millions d’exemplaires et sont parmi les 20 albums les plus vendus de l’histoire du disque

• Céline Dion a été lauréate du concours Eurovision en 1988, devant plus de 250 millions de télé­spectateurs et elle est la dernière chanteuse francophone à avoir remporté cet honneur.

• Elle compte 5 Grammy Awards, 12 World Music Awards et 39 prix Félix

• Deux chansons dont elle est l’interprète originale ont remporté un Oscar : Beauty and the Beast de La Belle et la Bête en 1992 et My Heart Will Go On du film Titanic en 1998

Sources : Journal de Québec et Wikipedia