/misc
Navigation

1999 - Le début d’une dynastie au football

Depuis 1999, le Rouge et Or de l’université Laval est l’équipe à battre au football universitaire canadien.
Photo d'archives Daniel Mallard Depuis 1999, le Rouge et Or de l’université Laval est l’équipe à battre au football universitaire canadien.

Coup d'oeil sur cet article

Le 27 novembre 1999, à Toronto, l’équipe de football du Rouge et Or de l’Université Laval remportait sa première Coupe Vanier contre les Huskies de l’Université St-Mary’s. Dans les années qui allaient suivre, aucune équipe sportive ne serait aussi dominante dans son sport.

À l’automne 1995, l’Université Laval avait créé son programme de football en partenariat avec l’homme d’affaires Jacques Tanguay. La première année, quelques matchs hors concours furent joués et dès la deuxième saison, l’équipe rejoignit la conférence Québec-Ontario.

Au Québec, l’Université Laval devenait la seule université francophone à aligner une équipe de football. L’ancien directeur du Service des activités sportives du PEPS, Gilles d’Amboise, l’a souvent répété : « On nous prédisait un échec en nous répétant que le football n’était pas assez populaire dans la culture sportive francophone »... Mauvaise analyse!

Maurice et Jacques Tanguay, de même que l’entraîneur Jacques Chapdelaine, ont été reçus à l’Hôtel-de-ville de Québec à la suite de la première conquête de la Coupe Vanier par le Rouge et Or en 1999.
Photo d'archives Serge Lapointe
Maurice et Jacques Tanguay, de même que l’entraîneur Jacques Chapdelaine, ont été reçus à l’Hôtel-de-ville de Québec à la suite de la première conquête de la Coupe Vanier par le Rouge et Or en 1999.

De vrais champions

Après trois années de « construction » du club, le Rouge et Or de l’entraîneur Jacques Chapdelaine (aujourd’hui entraîneur des Alouettes de Montréal) terminait sa saison avec six victoires et deux défaites, au troisième rang de sa conférence. L’Université Laval remportait sa première Coupe Vanier par un score de 14-10 contre St-Mary’s.

Depuis la création du trophée en 1965, une seule autre université québécoise avait mis la main sur l’emblème du football universitaire canadien: l’Université McGill en 1987.

À partir de l’an 2000, le Rouge et Or allait devenir la référence de ce sport dans tout le pays, en plus de créer un véritable engouement pour le football au Québec.

Les partisans du Rouge et Or sont les plus nombreux à assister aux matchs de leurs favoris à travers tout le pays.
Photo d'archives Daniel Mallard
Les partisans du Rouge et Or sont les plus nombreux à assister aux matchs de leurs favoris à travers tout le pays.

Tout un exemple

Les foules se sont faites nombreuses au stade du Peps devenu le stade Telus en 2012. La moyenne des spectateurs depuis le début du 21e siècle se situe autour de 15 000 personnes, alors que celle des autres universités canadiennes se situe entre 3000 et 5000.

Québec a accueilli le match de la Coupe Vanier à quatre reprises, soit en 2009, 2010, 2013 et 2015. Deux autres équipes francophones ont rejoint Québec au football universitaire, soit les Carabins de Montréal et le Vert et Or de Sherbrooke.

En 1995, dans la première année d’existence de l’équipe, une douzaine de programmes de football étaient offerts dans les écoles de la région de Québec.

Il en existe maintenant plus de 80.

Match du Rouge et Or contre les Carabins de Montreal au stade du PEPS samedi le 5 Août 2015.
Photo d'archives Daniel Mallard
Match du Rouge et Or contre les Carabins de Montreal au stade du PEPS samedi le 5 Août 2015.

Pour apprécier la domination du Rouge et Or au football universitaire, il n’y a qu’à consulter les chiffres, qui parlent d’eux-mêmes : une fiche de neuf gains et une défaite en dix participations à la Coupe Vanier, et ce, en 22 ans d’existence seulement. Un record de 112 victoires contre 11 défaites en saison régulière, entre 2002 et 2016. Et finalement, 13 fois premiers de leur conférence depuis l’an 2000.

Que rajouter de plus?

Toute une équipe

• 9 coupes Vanier : 1999, 2003, 2004, 2006, 2008, 2010, 2012, 2013 et 2016... finaliste en 2011

• Sa rivale la plus proche est l’université Western en Ontario, avec six coupes Vanier, sa dernière en 1994.

• Meilleure équipe du Québec 11 années d’affilée, de 2005 à 2015, avec 11 coupes Dunsmore

• 56 joueurs du Rouge et Or ont été repêchés par la ligue canadienne de football depuis le début du programme

• Trois entraîneurs se sont succédé à la barre du Rouge et Or, soit Mike Labadie en 1995-1996, Jacques Chapdelaine de 1996 à 2000 et Glen Constantin de 2001 jusqu’à maintenant

*Source Journal de Québec et Rouge et Or de l’université Laval