/opinion/columnists
Navigation

Air Montréalistan

Coup d'oeil sur cet article

Cette semaine, le budget libéral a fait gicler les bonbons d'un bord à l'autre; nous sommes en précampagne. Une enquête de JE confirme que des islamistes travaillent — encore — à l'aéroport Montréal-Trudeau et ici, Régis Labeaume chique la «guénille» et tire la couverture de son bord sur le SRB.

 

Photo d'archives

Avec le budget, les libéraux, en langage de baseball, jouent le «livre». Les nouvelles déplaisantes en début de mandat et en deuxième moitié de mandat, le buffet!

L'électorat a la mémoire d'un hamster, et au Québec, on est coincé au stade mammaire, accro au lait riche des «programmes».

Un État présent ici, c'est un État gagnant. Alouette, je te plumerai. Faut bien garder l'indice du bonheur élevé. Quand le drogué est morose, on lui injecte une dose. Et revoici le gicleur à réglisse!

Personne n'est oublié. Surtout pas «les régions», pour ces programmes de faire-vivre et autres tables de concertation.

D'ici 2022, on aura pigé 20 milliards $ de plus dans nos poches, pour nous donner en retour une carte-cadeau.

«L'austérité» aura été une magistrale «FAKE NEWS».

2. L'AÉROPORT DE MONTRÉALISTAN
Photro d'archives

Montréal est une plaque tournante de l'islamisme en Amérique; vous êtes vraiment étonnés que le cancer barbu gruge son aéroport?

L'enquête de JE est troublante: des islamistes sympathisants de l’EI y travaillaient dans des zones sécurisées.

Les autorités aéroportuaires les ont... changés de secteur! Pas de congédiement! L'incompétence abyssale encore démasquée.

«Ils ne sont accusés de rien», a lancé vainement un boss de Montréal-Trudeau.

À RadioX, Denise Bombardier a passé le K.-O. à l'astronaute en chef des Transports: «Marc Garneau est un indigent intellectuel».

Le maire Coderre, lui, a bien défendu ses chums Trudeau et Garneau: il faut préserver le «vivre ensemble»!

«Houston, we have a problem!»

3. TOUT À MOI
Photo Didier Debusschère

Nous sommes une république de bananes, pas de bananes. Restons seulement sur le SRB.

Les libéraux y vont double chocolat avec 56 M$ de plus. Pour plus d'études, de mesurages, de vidéos ensoleillées... Mais qu'en était-il des 12 millions $ déjà donnés, pour un «bureau de projet»?

Exigeons une ventilation, à la cenne! Comme tout comptable professionnel l'exigerait lors d'une vérification de compagnie. Devant l'hésitation du maire de Lévis, Labeaume veut garder le lunch pour lui seul. Quasiment un vol pas de cagoule, non?

Louche au cube, tout comme son obsession maladive pour ce projet.