/travel/destinations
Navigation

Dans l’arrière-pays de Charlevoix

Il est possible de se promener sur la rivière Malbaie en bateau-mouche.
Photo courtoisie, Sylvie Ruel Il est possible de se promener sur la rivière Malbaie en bateau-mouche.

Coup d'oeil sur cet article

On associe souvent la région de ­Charlevoix à sa route du fleuve et à ses villages coquets qui s’égrènent le long du Saint-Laurent. Mais on oublie de voir l’arrière-pays. Cet arrière-pays qui ­s’étale sur un paysage bousculé où quelques villages s’incrustent entre monts et vallées.

Nous prendrons d’abord la direction du Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Riviè­re-Malbaie en traversant le village de Saint-Aimé-des-Lacs. Ce territoire formé par les glaciers est constitué de vallées ­découpées dans de hautes ­montagnes. Et au cœur de ce paysage plutôt dramatique, coule la belle rivière Malbaie. Nous monterons à bord d’un bateau-mouche et glisserons sur les eaux de la riviè­re en ­admirant les ­imposantes parois qui la bordent et qui font le bonheur des amateurs ­d’escalade.

Le parc des Hautes-Gorges est le paradis de la randonnée. Avec des sommets qui attei­gnent plus de 1000 mètres, le randonneur peut donc s’attendre à être récompensé après les efforts de la montée. Un panorama grandiose, voilà ce qu’offre, par exemple, le sentier de l’Acropole des Draveurs. Le ­sentier permet aussi d’accéder aux plateaux de Charlevoix, où nous aurons la possibilité de voir des caribous. Mais il n’est pas ­nécessaire de grimper si haut pour ­apprécier son séjour. Un vaste choix de ­sentiers est accessible aux randonneurs, dont certains longent la rivière Malbaie et d’autres côtoient de belles cascades ­dévalant le long de parois rocheu­ses.

Au bord de la rivière Malbaie.
Photo courtoisie, Sylvie Ruel
Au bord de la rivière Malbaie.

On peut également profiter des beautés de l’endroit en faisant du vélo de montagne, une balade en rabaska au crépuscule et en participant à toutes sortes d’activités de ­découverte. Et si on veut prolonger le séjour, on pourra dormir dans des campings ­aménagés ou des campings rustiques, ou ­encore dans des tentes Huttopia; ces ­dernières sont une belle façon de profiter des joies du camping sans avoir à tout ­trimballer.

Les Hautes-Gorges sont associées à Mgr ­Félix-Antoine Savard, un Charlevoisien pure laine qui a puisé son inspiration dans ces lieux enchanteurs et créé le personnage de Menaud, maître-draveur. On peut voir, près du centre de services, une petite exposition qui lui est consacrée sur la nouvelle ­passerelle aménagée au-dessus du barrage.

Au parc des grands-jardins

Le lendemain de notre visite, nous nous rendrons au Parc national des Grands-­Jardins en passant par le village de Saint-Urbain. Ce parc est aussi un lieu recherché par les randonneurs avec plus d’une ­soixantaine de kilomètres de sentiers pour les marcheurs de toutes catégories. Nous aurions pu emprunter le populaire sentier du ­Mont-du-Lac-des-Cygnes, qui débouche au sommet sur un paysage plus qu’impressionnant. Mais nous avons plutôt choisi le sentier La Chouenne, qui nous a permis de profiter de superbes vues sur la vallée. En chemin, nous avons croisé des amateurs de via ferrata ­revenant d’une escalade sur la paroi ­rocheuse du Mont-du-Lac-des-Cygnes (on y offre deux itinéraires sécuritaires avec points de vue spectaculaires).

Découvertes

Plusieurs activités de découverte sont ­offertes aux familles: randonnée en raba­ska, causerie sur le caribou et sur les aspects ­méconnus de l’ours noir... Pour notre part, nous avons choisi de faire une randonnée dans la taïga en compagnie d’un guide ­naturaliste; dans une atmosphère plutôt unique, nous avons découvert les traces de la dernière glaciation ainsi que le monde ­fascinant des lichens.

Une seule journée ne suffit sans doute pas pour bien profiter des lieux. Le Parc offre de nombreuses options pour le séjour: campings aménagés et campings rustiques, tentes «prêt à camper», chalets, chalets EXP, refuge de style scandinave et camp rustique.

Repères

► Hautes-Gorges

www.parcsquebec.com/hautesgorges/
(les sentiers sont accessibles à partir de la mi-mai)

► Grands-Jardins

www.parcsquebec.com/grandsjardins/
(quelques sentiers sont ­ouverts à l’année et les autres sont accessibles à la mi-mai)

Infos et réservations:

1-800-665-6527

Tourisme Charlevoix:
1 800 667-2276

www.tourisme-charlevoix.com