/finance/business
Navigation

Résolu pourrait fermer la papetière de Baie-Comeau

Résolu pourrait fermer la papetière de Baie-Comeau
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU - Le président et chef de la direction de Produits forestiers Résolu menace de fermer la papetière de Baie-Comeau sur la Côte-Nord.

En assemblée publique devant des employés et des retraités mercredi matin, Richard Garneau n’a pas écarté la fermeture si la situation financière n’est pas redressée rapidement. La papetière à l'origine de la création de la ville a les coûts de production les plus élevés des dix papetières du groupe. Elle est moins productive et perd de l’argent depuis beaucoup trop longtemps pour Richard Garneau.

Un plan de redressement sera mis en place prochainement et le président de Produits forestiers Résolu soutient que la solution passera par les employés et la communauté.

L’imposition de surtaxes américaines sur les importations de bois d’œuvre canadien dès le 24 avril n’aidera pas la compagnie.

Richard Garneau demande une mobilisation régionale et syndicale pour obtenir des garanties de prêts des gouvernements pour passer au travers de cette nouvelle crise. Richard Garneau est conscient que si la papetière ferme ses portes, les trois scieries situées entre Sacré-Cœur et Port-Cartier auront de la difficulté à survivre.