/news/green
Navigation

L’œuf est arrivé avant la poule

Un professeur de Sherbrooke répond à l’un des plus vieux mystères

benoit leblanc
Ghislain Allard

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE | Qui est arrivé en premier, l’œuf ou la poule? À quelques jours de Pâques, un biologiste de l’Université de Sherbrooke répond enfin à cette énigme. Selon lui, il n’y a aucun doute que l’œuf a précédé la poule.

«C’est une question très amusante. Mais, d’un point de vue biologique, il n’y a aucun mystère. C’est l’œuf qui est arrivé en premier», lance Benoit Leblanc, chargé de cours à l’Université de Sherbrooke.

Évolution

La clé de l’énigme se trouve dans le fait que l’histoire de l’œuf et de la poule n’est pas infinie et qu’il est possible de remonter jusqu’à leur origine.

Dans l’échelle de l’évolution, la poule moderne est relativement récente. Elle se serait développée il y a quelque 50 millions d’années à partir d’un ancêtre ayant vécu quelque part en Asie du Sud-Est.

Ces poules préhistoriques descendaient d’oiseaux encore plus anciens qui pondaient aussi des œufs génération après génération.

Ces oiseaux préhistoriques ont eux-mêmes des ancêtres encore plus lointains qui pondaient aussi des œufs. D’après les fossiles trouvés, ils ressemblaient davantage à un reptile qu’à un oiseau. Donc, l’œuf existait avant que l’évolution des espèces ne crée la poule.

Des dents

«Malgré leur plumage de plus en plus abondant, ils avaient conservé des dents. Eh oui, l’ancêtre des poules avait des dents», raconte M. Leblanc.

Les ancêtres de tous les oiseaux, poules incluses, étaient des dinosaures théropodes. Et ces dinosaures, comme tous les reptiles, pondaient eux aussi des œufs.

Donc, la vraie question à se poser est de savoir: est-ce que l’œuf est arrivé avant ou après le dinosaure? Mais, selon M. Leblanc, il est évident que l’œuf existait bien avant les poules puisqu’il y avait des œufs au temps des dinosaures et que les poules sont apparues plus récemment.

Ainsi, la poule vient de l’œuf, qui vient d’une poule un peu plus ancienne, qui vient d’un œuf, qui vient d’une poule encore plus ancienne, qui vient d’un œuf, qui vient d’un dinosaure emplumé, qui vient d’un œuf, qui provient d’un dinosaure encore plus primitif, et ainsi de suite jusqu’aux origines de la reproduction ovipare.

«La conclusion est évidente: il y a eu des œufs très longtemps avant que la poule ne caquette pour la première fois», conclut le professeur de l’Université de Sherbrooke.