/news/green
Navigation

Etick.ca: un site pour suivre l'expansion des espèces de tiques au Québec

La maladie de Lyme
Photo Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE – Éviter la contraction la maladie de Lyme par de la surveillance active, c'est l'objectif visé notamment par le lancement du site etick.ca.

Cette initiative mise de l'avant par l'Université Bishop de Sherbrooke en collaboration avec l'Institution de la santé publique du Québec, le Laboratoire de la santé publique du Québec, ainsi que l'Agence de la santé publique du Canada est le tout premier site de ce genre au Québec.

Le site a pour principal objectif d'informer la population sur les quelque 12 espèces de tiques présentes sur le territoire de la province, mais cherche également la participation des Québécois en leur permettant d'envoyer des informations, telles que des photos de tiques, qui pourraient être retrouvées éventuellement sur la peau de leurs animaux domestiques.

Une carte interactive permet d'ailleurs aux internautes d'identifier les endroits où des tiques ont été retrouvées dernièrement. Il faut toutefois garder en tête que ces endroits ne sont pas les seuls lieux uniques où des tiques pourraient être retrouvées dans la province.

Les régions de Granby, Bromont, Cowansville et Farnham figurent d'ailleurs parmi les endroits où le plus grand nombre de cas de la maladie de Lyme a été répertorié.

Rappelons que la maladie de Lyme est causée par une bactérie qui se transmet par la piqûre d’une tique infectée. Si la maladie n'est pas traitée, elle peut occasionner de graves problèmes de santé menant parfois au décès.