/news/green
Navigation

Une pétition pour empêcher le déplacement des caribous de Val-d’Or

Une pétition pour empêcher le déplacement des caribous de Val-d’Or
Photo courtoisie, Sandra Rowe

Coup d'oeil sur cet article

VAL D’OR – Une pétition a été lancée vendredi par trois organismes, dont Nature Québec, pour empêcher les caribous de Val-d’Or, en Abitibi-Témiscamingue, d’être déplacés vers le Zoo sauvage de Saint-Félicien, au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Les organisations environnementales impliquées dans la protection du caribou forestier estiment que le déménagement se conclura par un échec et, surtout, qu’il ne repose sur aucune analyse scientifique «sérieuse».

«Il aurait été avisé pour les autorités de consulter les partenaires du rétablissement de l’espèce avant d’opter pour cette solution abracadabrante», a souligné Christian Simard, directeur général de Nature Québec.

La semaine dernière, Québec a annoncé son intention de transférer la quinzaine de caribous forestiers restants près de Val-d'Or au Zoo sauvage de Saint-Félicien. Le gouvernement soutient qu’aucun autre scénario ne permet de garantir la pérennité de l’espèce à cet endroit.

Pour Alain Branchaud, de la Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec), il «faut arrêter de gérer le déclin et la disparition des espèces et plutôt agir dans le sens du rétablissement et du maintien de notre biodiversité».

Outre Nature Québec et SNAP Québec, Action boréale Abitibi-Témiscamingue (ABAT) croit que les animaux doivent être laissés dans leur milieu naturel et qu’il faut surtout accélérer la mise en œuvre du plan de rétablissement de l’espèce, notamment par la création de grandes aires protégées.