/news/transports
Navigation

Solution à la congestion: aucun expert ne se manifeste

Quebec
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Aucun expert n’a levé la main, lundi, pour affirmer que le troisième lien serait la solution à la congestion.

Le Journal avait lancé, lundi, un appel à tous afin de trouver un expert indépendant et spécialisé dans les questions de transport et d’urbanisme qui pourrait démontrer que le troisième lien aurait des effets bénéfiques à long terme sur la circulation dans la région.

Cela faisait suite à la publication d’un reportage dans lequel 12 experts de divers horizons en venaient à la conclusion que l’ajout d’un tunnel ou d’un pont entre Québec et Lévis réduirait la congestion à court terme, mais que celle-ci reviendrait vite au même niveau qu’avant en raison de l’étalement urbain qui serait créé.

Lobbyiste

Lundi, l’ingénieur Jacques Huot s’est manifesté, mais nous avons choisi de ne pas le retenir, puisque M. Huot est impliqué dans le dossier et qu’il cherche à en retirer des avantages pécuniaires.

M. Huot s’est en effet inscrit récemment au registre des lobbyistes dans l’objectif «d’obtenir un contrat en tant que gestionnaire de projet majeur pour le tunnel de l’axe Orléans entre Lévis et Québec». Il compte faire des représentations à cet effet auprès des maires de Québec et Lévis et auprès des élus de l’Assemblée nationale.

Specialistes recherchés

Le Journal réitère son appel à tous. Si vous êtes un expert indépendant pour qui le troisième lien est une solution à la congestion, écrivez-nous à jdq-scoop@quebecormedia.com