/news/green
Navigation

Taux hypothécaires: Desjardins anticipe une hausse au cours des prochaines années

Bloc Desjardins logo
Photo d'Archives

Coup d'oeil sur cet article

Desjardins prévoit «des remontées de 0,75 % du taux hypothécaire variable et d’environ 1,00 % du taux des hypothèques fermées pour cinq ans d’ici le commencement de 2019».

Une poussée spectaculaire des taux hypothécaires paraît «très peu probable» aux yeux de Desjardins qui conseille toutefois aux emprunteurs de s’assurer d’être capables de faire face à une hausse d’environ 2 % des taux hypothécaires à moyen terme, ce qui pourrait survenir si l’expansion économique en Amérique du Nord se poursuit au-delà du milieu de l’année 2019.

L’amélioration des perspectives économiques canadiennes et un changement de ton de la Banque du Canada ont incité Desjardins à devancer légèrement le moment de la première remontée des taux directeurs de la banque centrale.

«Nous croyons maintenant qu’une première hausse de 0,25 % pourrait survenir en avril 2018 et être suivie d’augmentations similaires en octobre de la même année ainsi qu’en janvier 2019», a indiqué Desjardins dans un «Point de vue économique» publié jeudi.

«Dans le contexte actuel, notre scénario de base qui ne laisse entrevoir qu’une remontée légère des taux hypothécaires demeure le plus probable», a déclaré Mathieu D’Anjou, économiste principal chez Desjardins.

«Cependant, par souci de prudence, les emprunteurs hypothécaires devraient être prêts à faire face au scénario alternatif réaliste que nous avons présenté. Par exemple, il ne faudrait pas être pris au dépourvu si, dans cinq ans, les taux hypothécaires de moins de 3 % actuellement obtenus par certains emprunteurs ont fait place à des taux plus près de 5 %», a ajouté l’économiste.