/entertainment
Navigation

Appétissante rue Saint-Paul (Volet 2)

Coup d'oeil sur cet article

Poursuivons la découverte des restaurants de la rue Saint-Paul, entamée tout près de la gare du Palais dans la chronique précédente, en se dirigeant maintenant vers le fleuve, alors que les vitrines qui défilent stimulent notre appétit.

Légende par La Tanière
Courtoisie Légende par La Tanière

Retour aux sources

Légende par La Tanière (255, rue Saint-Paul) éveille nos racines­­, s’inspire de notre histoire, garde vivante des techniques traditionnelles, valorise les richesses des divers territoires, puis honore les artisans et producteurs de chez nous. Les produits qui se pointent selon les saisons y sont cuisinés et servis sur le champ, en plus d’être conservés selon les méthodes traditionnelles afin d’en profiter tout au long de l’année. Il s’agit d’une cuisine réfléchie, prêtant attention aux détails, de l’élaboration des plats jusqu’à leur présentation. Ne vous surprenez pas si vous trouvez des raviolis de grillons au menu, cet insecte riche en protéine... Pourquoi s’en passer? Dégustez aussi l’omble chevalier et son kéfir de lait de chèvre maison, le canard vieilli pendant 18 jours (photo) ou laissez-vous surprendre par le menu dégustation­­ 10 services. Ouvert seulement le soir.

Le Veravin
Courtoisie Le Veravin

Délices sans gluten

Les personnes cœliaques ou qui privilégient une alimentation sans gluten ont l’embarras du choix au bistro Le Veravin (233, rue Saint-Paul). En effet, 99 % du menu est composé de plats exempts de gluten, sans sacrifier les saveurs ni les textures. Tous les clients y sont comblés, cœliaques ou non! Le boudin noir à la crème et pommes vertes flambées au calvados (photo), la bavette de bœuf marinée à l’échalote, les côtes levées, le canard confit, les tartares, la crème brûlée au sirop d’érable et autres délices se dégustent dans l’ambiance conviviale et chaleureuse d’un bistro de style européen. À l’heure du déjeuner, pour le lunch, au moment du 5 à 7 ou en soirée, le Veravin réunit tous les gourmands, quels que soient leurs goûts, leur appétit, leurs allergies et intolérances ou leurs convictions alimentaires.

Chez Rioux & Pettigrew
Courtoisie Rioux et Pettigrew

À l’affût des arrivages

Récemment emménagé au 160, rue Saint-Paul, Chez Rioux & Pettigrew - Restaurant Le Quai 19 porte le nom des propriétaires d’une épicerie en gros, celle qui a occupé ce local bien avant lui. L’ambiance, les éléments de décor, les menus et les souvenirs font revivre cette époque où les clients venaient y acheter de la farine, du thé ou des conserves en grande quantité. Aujourd’hui, la cuisine­­ d’arrivages mariant des produits d’ici et des inspirations d’ailleurs donne le goût de jeter l’ancre chez Rioux & Pettigrew. Le menu réserve toujours des surprises! Peut-être y dégusterez-vous un carpaccio de thon rouge écoresponsable (photo), le boudin noir maison, les huîtres, un tartare de saumon frais du Nouveau-Brunswick, une viande rouge comme la macreuse de bœuf et sa sauce bordelaise aux escargots petit-gris ou un plat végétarien. Osez également la Table de Pettigrew, un menu à l’aveugle.

Le Buffet de l’Antiquaire
Courtoisie Buffet de l'Antiquair

Pure cuisine québécoise

Le Buffet de l’Antiquaire (95, rue Saint-Paul) vient tout juste de clore les festivités de son 40e anniversaire et le plus merveilleux, c’est que les parfums, les saveurs, les amitiés, la convivialité et l’esprit familial animent encore les lieux. Dès 6 h du matin, au moment d’accueillir les lève-tôt, jusqu’au départ des derniers clients bien repus, des habitués, des gens du quartier, des travailleurs, des touristes prennent place au comptoir, aux tables ou sur les banquettes. Parmi les déjeuners servis toute la journée, la poutine La Cochonne (photo) compte bien des adeptes, accompagnée de la célèbre confiture maison. À l’heure du lunch ou en soirée, en plus d’une carte pour casser la croûte, 16 généreux plats bien québécois rivalisent afin de combler les appétits. Le ragoût de boulettes et pattes, le cipaille, le fish’n chips maison, le foie de veau bacon et oignon­­, le steak haché, le boudin aux pommes et oignons et la tarte au sucre font saliver!

Café Le Saint-Malo
Courtoisie Café Saint-Malo

Traditions françaises

Né en 1982, en prévision de Québec 84, le Café Saint-Malo (75, rue Saint-Paul) se spécialise dans la cuisine traditionnelle française­­, qui place le produit vedette au centre de l’assiette. Misant sur les saveurs authentiques et la simplicité, le menu est garni de plusieurs classiques comme le confit de canard, le cassoulet, le lapin aux deux moutardes, le boudin maison traditionnel, les ris de veau, la cervelle de veau, la soupe à l’oignon gratinée, les escargots à l’ail et le pot au feu de la mer (photo). L’équipe qui vous y accueille, dont de nombreux membres font partie depuis plusieurs années, a cette entreprise familiale à cœur, tout comme la satisfaction de la clientèle. Dès que la porte de ce restaurant aux charmes romantiques et historiques s’ouvre, l’expérience épicurienne commence.