/news/transports
Navigation

Québec investit 15 millions $ dans Nova Bus

Ralph Acs, président de Nova Bus et Prévost, Martin Lundstedt, président et chef de la direction du Groupe Volvo, Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable, Christine St-Pierre, ministre responsable de la région des Laurentides, et Hakan Agnevall, président de Volvo Bus Corporation, se sont réuni mardi pour annoncer la contribution financière du gouvernement du Québec dans le programme de croissance et de développement de Nova Bus.
Photo Charlotte R. Castilloux, 24 Heures. Ralph Acs, président de Nova Bus et Prévost, Martin Lundstedt, président et chef de la direction du Groupe Volvo, Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable, Christine St-Pierre, ministre responsable de la région des Laurentides, et Hakan Agnevall, président de Volvo Bus Corporation, se sont réuni mardi pour annoncer la contribution financière du gouvernement du Québec dans le programme de croissance et de développement de Nova Bus.

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement du Québec a annoncé hier qu’il remettrait 15 millions de dollars à Nova Bus.

Cette contribution non remboursable offerte par Québec servira à financer une partie du programme de croissance et de développement de Nova Bus. Nécessitant plus de 90 millions de dollars, sur six ans, ce projet vise à renforcer les recherches afin de moderniser les usines et processus de l’entreprise. « On veut que les utilisateurs du transport en commun veuillent prendre l’autobus et laisser leur voiture à la maison », a affirmé Ralph Acs, président de Nova Bus et Prévost qui se réjouit du partenariat annoncé.

Depuis la création de la division québécoise du Groupe Volvo en 1997, plus de 7000 autobus ont été livrés au Canada dans 65 différentes sociétés de transport public. À la Société de transport de Montréal (STM), c’est toute la flotte qui est signée Nova Bus, ce qui représente plus de 1700 véhicules. Ce seul assembleur d’autobus au Québec possède deux usines dans la province, à Saint-Eustache et à Saint-François-du-Lac, qui emploient plus de 800 Québécois. Grâce à l’investissement du gouvernement, ces emplois seront consolidés en plus d’en créer une vingtaine.

Cet investissement de la part du gouvernement du Québec s’insère dans le programme de soutien aux manufacturiers innovants et à pérennité d’emplois québécois. Selon la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable, Dominique Anglade, Nova Bus fait partie des entreprises innovantes du Québec. C’est d’ailleurs Nova Bus qui a développé nouveaux bus électriques de la STM qui seront mise en service sous peu.

«C’est hautement stratégique pour le Québec d’investir dans des domaines [où il performe]», a expliqué la ministre en confirmant que Nova Bus fait parti de ces entreprises.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions