/sports/football/rougeetor
Navigation

Cédric Cotar se joint au Rouge et Or

L’ancien joueur des Spartiates quittera la France pour devenir le nouvel entraîneur des secondeurs

Cédric Cotar était présent en mars dernier à Orlando avec le Rouge et Or pour le camp de printemps.
Photo Kevin Kolczynski Cédric Cotar était présent en mars dernier à Orlando avec le Rouge et Or pour le camp de printemps.

Coup d'oeil sur cet article

Cédric Cotar est le nouvel entraîneur des secondeurs du Rouge et Or de l’Université Laval.

Présent à Orlando en mars pour le camp de printemps, Cotar souhaitait vivre l’expérience nord-américaine comme entraîneur et le Rouge et Or était à la recherche d’un responsable des secondeurs depuis le départ de Jean-François Fortin.

Tout se dessinait pour un mariage après le camp de printemps, mais c’est maintenant officiel. «Je suis très content, a mentionné l’ancien secondeur de la NFL Europe que nous avons joint à Marseille. C’est un nouveau projet avec de nouveaux objectifs. Je veux vivre une saison et on regardera à plus long terme si ça fonctionne bien.»

Grand défi

Ancien joueur des Spartiates du Vieux Montréal (1995 et 1996), Cotar est demeuré impliqué dans le football français au terme de sa carrière dans la NFL Europe qui a pris fin en 2004, mais il avait besoin d’un plus grand défi.

«Le football demeure un loisir en France, a résumé celui qui débarquera à Québec à la fin juillet. Le football québécois a beaucoup évolué depuis 20 ans. Je voulais vivre dans un environnement où sport et études s’entremêlent. C’est difficile de marier les deux en France.»

Cotar a fait connaissance avec le coordonnateur défensif Marc Fortier en Floride. «Marc aime bien la précision sur tout, ce qui me convient très bien. Nous avons eu de très bons échanges sur la façon de travailler et je vais m’adapter à ce dont Marc a besoin. Je vais apporter mon expérience et j’espère apporter des solutions à des problèmes qui pourraient survenir en cours de saison.»

Le Rouge et Or souhaite que Cotar mette à contribution sa formation universitaire. «J’ai une maîtrise en numérique et Glen aimerait que je modernise le cahier de jeux. Pas le contenu du cahier, mais la forme.»

Une recrue pour l’Arsenal

Un protégé de Cotar l’accompagnera à Québec. Membre de l’équipe de France U 19, le joueur de ligne offensive Thomas Le Boucher se joindra à la formation juvénile de l’Arsenal de l’Académie Saint-Louis à l’automne. Le jeune homme de 16 ans mesure 6 pi 4 po et fait osciller la balance à 280 livres.

«Les deux dossiers ne sont pas liés, mais ses parents sont bien contents que je sois pas trop loin. Ils sont rassurés. Thomas vivra en famille d’accueil et nous sommes à compléter les démarches pour obtenir son visa étudiant.»

Le Boucher a pris part à l’entraînement de l’Arsenal l’été dernier au même moment où Cotar était au Québec. «C’est un jeune prodige français. Je ne suis pas devin, mais je pense qu’il va se rendre plus loin que le réseau universitaire canadien. Thomas est super motivé d’obtenir une seconde chance sur le plan scolaire.»