/news/currentevents
Navigation

Endettés et malades à cause de leur maison

Endettés et malades à cause de leur maison
Capture d'écran, TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE – Un couple de Sherbrooke et leurs trois enfants vivent un véritable cauchemar. La maison dans laquelle ils demeurent est contaminée à l'aspergillus, un champignon responsable d'infections sévères chez les humains.

C'est en février 2013, peu de temps après la naissance de leur fille cadette Flavie, que Claudie Plourde et son conjoint, Sébastien Denis, ont découvert ce qui est à l'origine de leurs problèmes de santé.

Des plaques rougeâtres sur l'ensemble du corps et des kystes sur les paupières du poupon ont alarmé les parents. Une série d'examens médicaux a été exercée par des spécialistes du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, puis par ceux de Sainte-Justine. Alors qu'on craignait d'abord une leucémie, les spécialistes ont établi que la fillette souffre de mastocytose aiguë.

95 % de la maison contaminée à l'aspergillus

C'est en effectuant des travaux de rénovation au sous-sol de la maison, en 2016, que M. Denis a découvert que sa demeure était couverte de moisissures. Lui qui voulait aménager une nouvelle chambre au sous-sol pour sa fille aînée, a alors constaté la présence de champignons derrière les murs et sous la céramique.

«En découvrant la moisissure, j'ai téléphoné à un inspecteur en bâtiment. C'est à ce moment que nous avons appris qu'aucun drain n'était présent sur les fondations de la maison», a expliqué le propriétaire.

«Le degré de contamination de notre maison était tellement élevé, qu'elle était considérée perte totale. Nous avons dû déménager sur le champ.»

Une inspection avait pourtant été réalisée avant l'achat de la propriété. Toutefois, rien ne permettait à l'inspecteur de constater la présence de moisissures à ce moment.

Des dettes considérables

Le couple Plourde-Denis est aujourd'hui lourdement endetté. Après avoir été hébergés par des membres de la famille et des amis, Claudie Plourde et Sébastien Denis louent présentement une maison de ville dans le secteur de Rock Forest à Sherbrooke. Les conséquences financières de cette épreuve sont grandes et le couple peine à joindre les deux bouts. Ils ont fréquemment eu recours à des organismes de bienfaisance.

Heureusement, la santé des trois enfants du couple s'améliore. «Flavie se porte mieux. Il lui reste encore des plaques sur son corps, mais nous continuons de la faire suivre par les spécialistes. Nous voyons une nette amélioration de son état de santé et c'est encourageant», a précisé Claudie Plourde.

Collecte de fonds

Une collecte de fonds aura lieu le 8 juillet prochain au centre communautaire St-Élie pour venir en aide à la famille. D'autres initiatives sont aussi mises de l'avant pour supporter Mme Plourde, M. Denis et leurs enfants dans cette épreuve difficile.