/homepage
Navigation

Voici 6 danseurs «hot» et talentueux qui vont vous faire aimer la danse contemporaine

Coup d'oeil sur cet article

Vous ne le savez peut-être pas, mais Montréal est une plaque tournante en matière de danse contemporaine. Ici même, on possède de grands chorégraphes et de sublimes danseurs qui font des jaloux partout à travers le monde. Force est de constater que ce n’est pas assez, car on ne cesse de le dire depuis des années «les gens ne sont pas portés vers des spectacles de danse contemporaine»

Et pourtant...

Tout cela est maintenant terminé, car c’est aujourd’hui que vous devenez un fan de danse contemporaine.

Pourquoi? Car voici 6 danseurs extraordinaires, vraiment «sexy» et follement originaux qui vont vous faire automatiquement triper sur la danse.

Et ça tombe bien, car tout ce beau monde est en spectacle durant le Festival TransAmériques (FTA) qui se déroule du 25 mai au 8 juin prochain.

 

1. Francis Ducharme.

Il est «beau comme un cœur» et talentueux comme tout. On l’a vu à la télé, au cinéma, au théâtre, mais saviez-vous que celui-ci est un danseur hors pair ? Il sera sur scène dans le spectacle Some hope for the bastards

du chorégraphe Frédérick Gravel, présenté le 1er et 2 juin prochain au Monument National. On promet un spectacle hyper intense sur de la musique baroque, New Wave, post-punk et électro. On dit oui.

 

 

2. Paige Culley

En vedette dans le solo Pour de la chorégraphe Daina Ashbee, Paige dansera sur les thèmes de la féminité, du lien de sang et de la perte de contrôle. La sublime danseuse sera sur la scène du Théâtre Lachapelle du 2 au 4 juin prochain.

FTA

 

 

3-Gerard Reyes.

Il est l’un des danseurs les plus «cool» en ce moment. «Sexy», fougueux et flirtant avec les genres sexuels, Gerard Reyes crée une commotion partout où il danse avec son voguing qui ne laisse personne indifférent. Il sera légèrement vêtu et en talons hauts, dans le spectacle The Principle of Pleasure, un «must to see» où on aura droit à du striptease, du bondage et du voguing, sur fond de Janet Jackson. On adore. Du 1er au 3 juin au Monument National.

 
Photo: David J. Romero

 

 

4- Roccio Molina

Véritable vedette et bête sauvage du flamenco moderne, la sulfureuse Espagnole débarque à Montréal pour enflammer la scène du FTA. La très «hot» Roccio proposera dans Caída del cielo, un spectacle hybride entre le flamenco, la danse contemporaine et le concert rock. (7 et 8 juin) #loveit

FTA

 

 

5- La gang de danseurs de 7 Pleasures

7 Pleasures  a créé de vives réactions partout où il est produit. La chorégraphe Mette Ingvartsen (Copenhague + Bruxelles) présente probablement le spectacle le plus «intense» que vous aurez jamais vu. Une bonne dizaine de danseurs qui dansent nus dans une chorégraphie qui appelle à l’hédonisme et au côté libérateur de l’homme. Coquin, et on aime beaucoup ça. 26 et 27 mai à l’Usine C.

FTA

 

 

6- Manuel Roque

Tu penses charisme, tu penses Manuel Roque. Il n’est pas juste mignon à vous faire craquer, il est aussi hyper talentueux avec une formation en piano, en théâtre et en cirque. Devenu une figure importante de la danse contemporaine à Montréal, Manuel Roque hypnotise (pour vrai) et dans Bang Bang, qu’il propose du 2 au 5 juin prochain au Prospero, il sera seul sur scène pour explorer toutes les dimensions chorégraphiques du saut. Talent, «chest» et cardio au rendez-vous.

FTA