/sports/hockey
Navigation

Les Sea Dogs sans pitié

Ils avancent en demi-finale en servant une raclée de 7 à 0 aux Thunderbirds

Coup d'oeil sur cet article

WINDSOR | Ils devaient avoir le dos au mur pour performer. Les Sea Dogs ont répondu à leur raclée de la veille en offrant leur meilleure performance au tournoi de la Coupe Memorial, mardi soir.

Les Thunderbirds de Seattle en ont payé les frais. Avec une victoire de 7 à 0, les champions de la LHJMQ ont évité de rentrer bredouilles à Saint-Jean. Leur rêve reste donc bel et bien en vie à Windsor alors qu’ils participeront à la demi-finale, vendredi soir, au WFCU Center.

Les Loups de mer ont frappé en marquant six buts en période médiane,renvoyant les T-Birds à Seattle.

Le jeune Joe Veleno a mené la charge avec une soirée de trois points, marquant un doublé. Le robuste vétéran Bokondji Imama s’est aussi levé avec trois points.

Le capitaine, Spencer Smallman, et Matthew Highmore ont quant à eux amassé deux points dans cette importante victoire.

Et les employés de soutien ont aussi fait le travail, alors que Cole Reginato et Chase Stewart ont touché la cible.

«Nous étions vraiment affamés. Nous ne voulions surtout pas être éliminés ce soir (mardi). C’est une victoire qui fait grand bien au moral», a signalé Imama en soulignant au passage le blanchissage de son gardien, Callum Booth, après sa sortie difficile de la veille.

Une autre syncope

Après une première période sans grande histoire, les «Dogs de Port City» ont pris le large au second vingt.

Seattle a multiplié les bourdes. Le défenseur Jarret Tyszka est l’un de ceux qui a mené à la perte de son équipe avec ses gaffes répétées. Ayant terminé la soirée avec un différentiel de -5, il a entre autres permis aux Dogs de prendre les devants. Une première pour ceux-ci depuis le début du tournoi.

Veleno a brisé la glace d’un tir de loin à la 74e seconde, ce qui a soulagé ses coéquipiers d’une pression énorme.Avec ce gain de confiance, la machine offensive s’est ensuite mise en marche. Elle a fait scintiller la lumière rouge cinq fois en l’espace de trois minutes et neuf secondes en deuxième moitié d’engagement.

Imama a certainement complété cette poussée en réussissant le plus beau but de la rencontre. Après une mauvaise passe de Tyszka dans l’enclave, il a soutiré la rondelle à ses deux couvreurs qu’il avait sur le dos. En pivotant, il a largué un plomb dans la partie supérieure qui n’a donné aucune chance à Rylan Toth, venu en relève à Carl Stankowski.

Aucune célébration

Les champions de la WHL n’ont jamais pu célébrer au tournoi canadien alors qu’ils ont encaissé trois revers, dont deux bonnes dégelées. «Ce n’est vraiment pas ce que nous voulions. C’est difficile à avaler», a lâché le capitaine Mathew Barzal.

On aurait été en droit de s’attendre à de meilleures prestations des «Oiseaux» de Steve Konowalchuk, mais avec les 20 matchs éliminatoires vers la coupe Ed-Chynoweth et les nombreux déplacements, le réservoir était vide. Ils ont accordé 18 buts, n’en marquant que trois.

Avec un jeune gardien ayant tout juste fêté son 17e anniversaire, la mission a été périlleuse. Stankowski avait limité les puissants Otters d’Érié à quatre buts. Derrière une brigade défensive poreuse et gaffeuse, les Spitfires l’ont ensuite chassé de son filet et les Sea Dogs aussi. Son auxiliaire, âgé de 20 ans, Toth, n’a pas brillé en relève.

 

0
7
Première période
Aucun but.
Punitions: Bear (Sea) 4:37; Zboril (StJ) 12:32; Bear (Sea) 12:49.
Deuxième période
1-StJ: Joe Veleno (1) (sans aide) 1:14 2-StJ: Chase Stewart (1) (Zboril, Smallman) 14:04 3-StJ: Mathieu Joseph (2) (Highmore, Imana) 14:19 4-StJ: Spencer Smallman (2) (Gauthier, Veleno) 14:57 5-StJ: Cole Reginato (1) (Bourque, Noel) 16:29 6-StJ: Bokonji Imana (1) (sans aide) 17:13
Punitions: Aucune.
Troisième période
7-StJ: Joe Veleno (2) (Highmore, Imana) 6:21
Punitions: Chabot (StJ) 3:45.
Tirs au but
Seattle 8 - 13 - 10 - 31 St. John 6 - 14 - 8 - 28
Gardiens:
Sea: Carl Stankowski (P, 0-3) et Rylan Toth (à 14:57 de la 2e période), StJ: Callum Booth (G, 1-1).
Avantages numériques:
Sea: 0 en 2, StJ: 0 en 2.
Arbitres:
Steve Papp, Guillaume Labonté.
Juges de lignes:
Andrew Smith, Justin Knaggs.
ASSISTANCE:
5 062.

 

Preuve de caractère

 

WINDSOR | Après la volée qu’ils ont encaissée devant les Otters, les Sea Dogs ont fait preuve de caractère en se regroupant en moins de 24 heures. La règle de minuit a fait son œuvre.

«Il fallait oublier le match face aux Otters, a signalé Joe Veleno, la vedette de la soirée. Nous avons bien rebondi et montré une grande force de caractère.»

«Il ne fallait pas finir cette belle saison en perdant de cette façon. Elle a amené le meilleur de tout le monde, a déclaré Boko Imama. Ça fait du bien, c’est un nouveau départ.»

Ses coéquipiers et lui ont donc enfin passé de la parole aux actes. «Ça faisait un bon bout qu’on parlait, mais qu’on ne répondait pas, a justifié le défenseur Simon Bourque. L’espoir du Canadien a amassé une aide et participera à la demi-finale après l’avoir ratée en 2015 à Québec.

«La clé dans ce match, c’est qu’on a voulu avoir du fun sur la glace et ç’a paru, a-t-il ajouté. Les meneurs ont bien assumé leur rôle et les vétérans ont bien préparé l’équipe.»

En effet, les Sea Dogs ont retrouvé leur identité et leurs bonnes habitudes. Celles qui leur avaient permis de soulever la coupe du Président.

Ils ont maintenant rendez-vous avec les perdants du match de mercredi soir entre les Otters et les Spitfires.