/entertainment
Navigation

Une prodige de l’art abstrait

Les toiles de Mégane Fortin, 9 ans, sont très en demande

Coup d'oeil sur cet article

Nouvellement exposées à Québec, les toiles de Mégane Fortin s’envolent comme des petits pains chauds. Des galeries américaines et européennes ont même démontré de l’intérêt pour exposer ses oeuvres abstraites. Détail important: Mégane n’a que neuf ans.

Mégane Fortin est une jeune prodige de l’art abstrait. À première vue, on ne pourrait jamais douter que les toiles professionnelles ont été créées par une si jeune fille.

Sur les 19 toiles exposées jusqu’au 16 juillet à la Bibliothèque Jean-Luc Grondin de Stoneham, 17 ont déjà été vendues, à un prix qui varie entre 280 $ pour les petits formats et 850 $ pour les plus grands. Des collectionneurs montréalais et des Européens font partie des acheteurs.

C’est toute la collection qu’elle a créée depuis deux ans, sous l’oeil attentif de son professeur, l’artiste autodidacte Maurice Louis, qui l’a repérée il y a deux ans, alors qu’il donnait des sessions d’initiation à l’art abstrait à quatre jeunes, dont Mégane.

Un an plus tard, Mégane est retournée le voir pour continuer et il a accepté. «J’ai vu ses yeux s’illuminer, elle est vraiment passionnée par ça», dit celui qui lui enseigne les techniques et qui la supervise.

Un sens de l’esthétisme

Maurice Louis couvre d’éloges sa protégée. «Ce qu’on peut remarquer tout de suite, c’est le sens de l’esthétisme qu’elle a de l’harmonie, des couleurs. Contrairement à beaucoup d’enfants de son âge, qui aurait tendance à charger les toiles et mettre de la peinture partout, elle, il y a des mouvements dans ses toiles.»

«Elle prend beaucoup de recul avant de continuer ou d’ajouter un mouvement. Elle a déjà des réflexes d’artiste. Elle réfléchit tout en étant spontanée. C’est un peu comme un don. À neuf ans, c’est assez exceptionnel.»

«J’exprime mes émotions avec les couleurs», soutient Mégane, à l’autre bout du fil, qui affirme qu’elle adorerait rester artiste peintre lorsqu’elle sera plus grande.

Artiste bien établi, Maurice Louis expose à Miami, San Francisco et Los Angeles, entre autres. Les agents qui le représentent dans différentes villes se sont montrés intéressés à exposer les oeuvres de Mégane.

Mégane Fortin n’a pas de page Facebook, mais Maurice Louis publie le travail de la jeune fille sur sa propre page.