/lifestyle/tourism
Navigation

André Bouchard sur la rue Saint-Paul: une nouvelle galerie d’art dans le Vieux-Québec

Coup d'oeil sur cet article

La passion pour l’art d’André Bouchard est contagieuse. Si vous passez par sa nouvelle galerie, l’artiste, qui cumule 30 ans de carrière, prendra un immense plaisir à vous raconter son histoire et celle de chacune de ses toiles.

Située sur la rue Saint-Paul, où passent de nombreux touristes durant la période estivale, la Galerie Studio André Bouchard sert aussi de nouvel atelier à l’artiste, un habitué des performances en direct.

L’ouverture officielle de la galerie aura lieu ce dimanche. «C’est un lieu magique. C’est le paradis ici, se réjouit-il, enthousiaste et énergique. Ici, j’ai tout pour que ça devienne international.»

Quelques dizaines d’œuvres ornent les murs de la galerie, des œuvres qui datent d’une semaine à vingt ans, explique-t-il. Tout au fond de la galerie, l’artiste présente une vidéo qui résume bien sa carrière.

André Bouchard est reconnu depuis plus de 30 ans pour son art abstrait. De petits et de grands formats, peints sur bois, sur toile ou sur plexiglas, avec la meilleure acrylique sur le marché, expriment son amour pour la terre, la vie, l’environnement, explique le créateur de nombreuses murales.

L’artiste défend la protection de la terre à travers son travail. Il a récemment conçu deux œuvres de petits formats avec des mégots de cigarettes qu’il a ramassés près de sa nouvelle galerie, souhaitant ainsi passer un message.

Sa «fureur de vivre» y est aussi largement exprimée. Il expose une série de tableaux qu’il a peints avant une importante opération au cœur il y a quelques années. Il expose aussi plusieurs œuvres conçues en direct lors de spectacles musicaux, comme durant un concert de Michel Pagliaro ou au bar Dièse Onze, à Montréal.

Un parcours sinueux

André Bouchard, qui a récemment célébré son 60e anniversaire, a commencé à vendre ses premiers tableaux pour payer ses études.

Son parcours n’a pas toujours été facile. Il a eu un gros accident et plusieurs problèmes de santé importants dans les dernières années. Aujourd’hui, l’énergie bouillonne en lui. Mais il n’a pas toujours été possible pour lui de vivre de son art. Il n’a toutefois jamais été question d’abandonner.

«J’ai réussi à vivre de mon art grâce aux coups de cœur que les gens ont eus pour mes tableaux et grâce à ma force. Je n’ai pas fait de compromis», dit celui qui, malgré les problèmes de santé, roule aujourd’hui 30 kilomètres par jour à vélo.

Dimanche, il accordera un espace spécial aux toiles de Maélie, une jeune artiste de 11 ans qu’il soutient.

- La Galerie Studio André Bouchard est située au 371A, rue Saint-Paul.