/news/health
Navigation

Le chantier du mégahôpital lancé à l’Enfant-Jésus

Le chantier du mégahôpital lancé à l’Enfant-Jésus
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Les travaux préparatoires de la phase 1 du nouveau complexe hospitalier du CHU de Québec s’amorcent ces jours-ci sur les terrains de l’hôpital de l’Enfant-Jésus.

Des clôtures ont été installées afin de sécuriser les lieux en prévision de la démolition d’un bâtiment vétuste qui servait d’entrepôt derrière le pavillon Notre-Dame. Au cours de l’été, on procédera également à la démolition du centre de jour, désaffecté depuis un an, et du centre de la petite-enfance (CPE), qu’on a déménagé sur la rue de la Canardière, confirme la porte-parole du CHU de Québec, Geneviève Dupuis.

«À compter de cette semaine, on aménagera notamment les deux stationnements temporaires pour les employés, sur les terrains d’Hydro-Québec situés à l’angle de la 41e Rue et d’Henri-Bourassa, ainsi qu’entre la 24e et la 26e Rue et Henri-Bourassa», précise-t-elle.

Les employés utiliseront ces espaces à compter du mois d’août, au moment où commenceront les travaux d’excavation du nouveau Centre intégré de cancérologie, derrière l’hôpital.

Service de navette

Le CHU de Québec doit lancer un appel d’offres sous peu pour le service de navettes qui desserviront le stationnement temporaire de la 41e Rue.

La phase 1 du mégahôpital de près de 2 milliards $ est évaluée à 652,4 millions $.

Les principales préoccupations des citoyens du secteur ont trait au bruit, à la poussière, au stationnement sur rue et à la circulation des camions.

«La poussière nous concerne au plus haut point, car on a des patients hospitalisés. Les camions seront nettoyés à la sortie du chantier, il y aura des abats de poussière et le sol sera arrosé. Des tests de vibration ont également été faits à l’aide de sismographes installés au bloc opératoire, au centre de recherche et dans le voisinage», mentionne Mme Dupuis.