/news/provincial
Navigation

Affluence monstre de touristes coréens à Québec

Affluence monstre de touristes coréens à Québec
Courtoisie Office du tourisme de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Même si la diffusion de la populaire série coréenne Goblin tournée chez nous l’automne dernier est terminée, l’impressionnante vague de touristes coréens à Québec est encore bien loin de perdre son élan.

Selon plusieurs acteurs de l’industrie du tourisme de Québec, l’augmentation de touristes coréens est «fulgurante» depuis l’hiver, surtout au Château Frontenac et dans le quartier Petit Champlain, très bien représentés dans la série de 16 épisodes Goblin : The Lonely and Great God.

Affluence monstre de touristes coréens à Québec
Photo courtoisie Office du tourisme de Québec

«C’est clair que nous avons encore des répercussions. C’est un très bon coup, un excellent retour sur investissement», mentionne le directeur de l’Office du tourisme de Québec André Roy, précisant que le nombre de visiteurs provenant de la Corée du Sud sur le site internet de l’organisation a augmenté de 60% au cours des derniers mois.

M. Roy indique par ailleurs que l’engouement n’est pas sur le point de s’essouffler, alors que la série devrait bientôt être diffusée en Chine, rejoignant ainsi d’autres centaines de millions de téléspectateurs.

«C’est la première fois que je vois ça!»

Pour la directrice générale de la Coopérative du Quartier Petit Champlain, la présence de touristes coréens a bondi de 25% au cours des derniers mois. «C’est la première fois que je vois ça. C’est fou!» lance Pascale Moisan, qui aperçoit au même moment, deux jeunes mariés Coréens prendre la pause près de la fameuse porte rouge, voisine du Théâtre Petit Champlain, qui dans la série représente le passage de la Corée au Canada.

Selon quelques commerçants du quartier interrogés par le Journal, cette scène est devenue l’image du quotidien. «Ça fait plus d’achalandage!» lance pour sa part Michelle Samson employée de la boutique Le Capitaine D’a Bord.

«Les restaurateurs du coin nous disent qu’ils n’ont jamais reçu autant de Coréens, c’est sûr que ça occasionne des retombées économiques importantes», ajoute Mme Moisan, sans toutefois préciser de quel ordre, puisque le phénomène est encore trop récent.

Séjours thématiques

Au Château Frontenac, où l’on soutient recevoir trois fois plus de tours de Coréens que l’an dernier, on a lancé un «séjour thématique» pour satisfaire les amateurs de la série. Le forfait propose notamment une nuitée dans la suite Frontenac où des scènes ont été tournées, du papier à lettre pour permettre aux touristes de faire comme l’actrice principale et poster une lettre dans le lobby de l’hôtel et pour vivre l’expérience la plus complète, on offre une carte des endroits où tous les autres tournages ont été effectués.

Plus de réservations de la Corée

La série a eu aussi l’effet d’un électrochoc sur les réservations en ligne en provenance de la Corée du Sud. Au cours des derniers mois, la Corée a ainsi détrôné le Brésil et le Mexique. Un représentant régional de la chaine Fairmont se rendra d’ailleurs à Séoul prochainement pour la toute première fois, afin de rencontrer des opérateurs de tours désireux de venir visiter Québec.

La vidéo suivante présente un extrait de la série.