/news/currentevents
Navigation

Opération pour sauver un béluga égaré

Transporté d’une rivière du Nouveau-Brunswick à l’estuaire du Saint-Laurent

béluga
Photo courtoisie, GREMM Le béluga, pris au piège dans une rivière du Nouveau-Brunswick, a été ramené par avion jusqu’à Rivière-du-Loup mercredi. Après quarante minutes de vol, l’animal a été transporté par camion au port de Cacouna où il a été être remis à l’eau au large avec ses congénères jeudi.

Coup d'oeil sur cet article

RIVIÈRE-DU-LOUP  |  Une équipe de spécialistes et de scientifiques a transporté par avion et par camion, pour le ramener auprès des siens dans l’estuaire du Saint-Laurent, un béluga qui était en danger après s’être égaré dans une rivière du Nouveau-Brunswick.

béluga
Photo Whale Stewardship Project

Au début du mois de juin, l’animal s’était retrouvé pris au piège dans la rivière Nepisiguit à Bathurst, au Nouveau-Brunswick.

Le béluga d’environ 2 ou 3 ans qui mesure 2,5 m et pèse quelque 150 kilos ne pouvait pas retourner d’où il venait par lui-même, l’eau n’étant pas assez profonde.

Une délicate opération a été déployée jeudi pour ramener l’animal vers le fleuve. Tôt le matin, des spécialistes se sont rendus sur place pour le capturer. Ils y sont parvenus vers 11 h 15 et le béluga a ensuite été amené à l’aéroport, où un avion de Chrono Aviation les attendait.

béluga
Photo Stéphanie Gendron

«Nous sommes les spécialistes des missions spéciales, mais nous n’avions jamais transporté de mammifères marins», a dit Dany Gagnon, vice-président et cofondateur de Chrono Aviation.

«On lui a fait une sorte de mini-piscine à l’intérieur de l’avion, parce qu’il devait être toujours arrosé avec un vaporisateur. Il était couché à l’intérieur sur une grosse éponge.»

Après une quarantaine de minutes de vol, le béluga et ses sauveteurs sont arrivés à l’aéroport de Rivière-du-Loup pour ensuite être transportés par camion jusqu’au port de Cacouna, où l’animal serait remis à l’eau au large.

béluga
Photo Stéphanie Gendron

Enfin libre

Pour Remorquage 2000, qui assurait le transport, c’est une seconde expérience, le propriétaire Alain Boulianne ayant contribué au sauvetage d’un bébé béluga l’an dernier à Rivière-du-Loup. «C’est tellement unique et spécial que ça nous fait plaisir d’être là», a-t-il dit.

Vers l’heure du souper, le béluga, qui se portait bien compte tenu des circonstances, a été libéré au sein d’un troupeau. 

«Le béluga nage librement dans le Saint-Laurent. Quant au succès, le temps nous le dira, mais les étapes de l’intervention ont toutes été complétées», a dit Marie-Ève Muller, du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM).  

Le béluga a été amené au port de mer de Cacouna où un bateau attendait l’équipe de sauvetage pour la remise à l’eau.
Photo Stéphanie Gendron
Le béluga a été amené au port de mer de Cacouna où un bateau attendait l’équipe de sauvetage pour la remise à l’eau.