/sports/baseball/capitales
Navigation

Retour à la maison payant pour les Capitales

Retour à la maison payant pour les Capitales
Photo Agence QMI, PIERRE BLAIS

Coup d'oeil sur cet article

«Vivement le retour à la maison», ont certainement crié en cœur des joueurs des Capitales de Québec lundi. Et avec raison ! Après avoir perdu trois de leurs quatre derniers matchs à Sussex, les hommes de Patrick Scalabrini l’ont emporté par la marque de 9-3 lundi soir au Stade Canac, dans le premier d’une série de trois face aux Champions d’Ottawa.

Les Caps menaient déjà 4-2 lorsque le joueur du mois de juin dans la Ligue Canam, Kalian Sams, s’est présenté au bâton en fin de cinquième manche. Avec les buts remplis et aucun retrait, vous devinerez que Sams a tenté de faire mal à la balle, et il a réussi.

Le grand voltigeur a frappé un grand chelem dans la gauche, son 17e circuit de la saison, avec un compte complet.

«Les autres équipes ont peur de lui, c’est évident. Il impose le respect, et il est en mission pour récolter des statistiques qui pourraient lui permettre de jouer en Asie l’an prochain», a expliqué l’entraîneur Scalabrini, qui était de retour auprès des siens après avoir pris quelques jours de congé pour soigner une infection.

Au final, Sams a complété sa soirée avec une récolte de deux coups sûrs et cinq points produits. Yordan Manduley a également bien fait à la plaque, avec trois bonnes frappes.

Sikula fait le boulot

Au monticule, le partant Arik Sikula a fait le nécessaire, et même davantage, pour garder les siens en contrôle, lui qui n’a concédé que des miettes aux Champions. En 7,2 manches, les visiteurs n’ont réussi que trois points contre lui, deux mérités, sur huit coups sûrs.

«Arik est un releveur qui apprend à débuter des matchs, à aborder une longue présence au monticule plutôt que de vouloir passer deux ou trois frappeurs sur des prises. Il a aussi recommencé à lancer sa cutter, une balle qui mène à des jeux défensifs simples», a analysé le gérant, visiblement heureux de la progression de son lanceur.

En vitesse

L’ancien choix de première ronde du baseball majeur Philippe Aumont sera au monticule mardi soir face aux Capitales. Il a réussi un match sans point ni coup sûr à son dernier départ la semaine dernière. Aumont affrontera Karl Gélinas, dans un duel complètement québécois.

Les Caps ont embauché le lanceur droitier Tyler Gilles lundi, un artilleur qui vient tout juste de compléter sa carrière universitaire en Colombie-Britannique.