/entertainment/feq
Navigation

Le concert de P!nk au Festival d'été de Québec comme si vous étiez sur scène

La réalité virtuelle fera son entrée au Festival d’été ce soir lors du concert de la vedette pop sur les Plaines

Pour son premier concert en carrière à Québec, P!nk est prête à toutes les folies. En plus de reproduire son traditionnel ballet aérien, la star de la pop a autorisé une firme québécoise à diffuser en réalité virtuelle une partie de son concert sur les plaines d'Abraham partout dans le monde.
Photo AFP Pour son premier concert en carrière à Québec, P!nk est prête à toutes les folies. En plus de reproduire son traditionnel ballet aérien, la star de la pop a autorisé une firme québécoise à diffuser en réalité virtuelle une partie de son concert sur les plaines d'Abraham partout dans le monde.

Coup d'oeil sur cet article

Pour son premier concert en carrière à Québec, P!nk est prête à toutes les folies. En plus de reproduire son traditionnel ballet aérien, la star de la pop a autorisé une firme québécoise à diffuser en réalité virtuelle une partie de son concert sur les plaines d'Abraham partout dans le monde.

Où que vous soyez, de New York à Singapour, vous pourrez voir et entendre les trois premières chansons du spectacle de P!nk comme si vous étiez à ses côtés sur la scène. Une vraie séance d'immersion, explique le président d'arnoovo, Sébastien Ébacher, qui postera sa caméra 360 degrés directement sur la scène.

«C'est en stéréoscopie et on va avoir l'impression d'une présence. En plus c'est à l'échelle humaine, on va sentir P!nk dans toute sa grandeur. Ce n'est pas comme si on la regardait sur un écran.»

Pour profiter de l'expérience, il faut quand même remplir un des deux critères suivants: soit posséder un téléphone Samsung Galaxy et des lunettes VR, soit se trouver à proximité d'une des stations de réalité virtuelle installées par Bell au Coeur du FEQ de Québec, au Festival de jazz de Montréal et au Stampede de Calgary.

«Aussi spectaculaire que Rammstein»

Le volet technologique ne s'arrêtera pas là. Les 50 000 premiers spectateurs à se présenter sur les Plaines recevront un bracelet remis par la compagnie québécoise Pixmob, partenaire entre autres de Taylor Swift.

L'usage du bracelet demeure un secret mais on peut s'attendre à des effets lumineux pendant le segment «réalité virtuelle» du concert.

«Dans un autre genre musical, ce sera aussi spectaculaire que Rammstein», signale le directeur général du FEQ, Daniel Gélinas.

Le président d’arnoovo, Sébastien Ébacher, était ravi que P!nk accepte sa caméra 360 sur la scène. Une belle marque de confiance, dit-il.
Photo Jean-François Desgagnés
Le président d’arnoovo, Sébastien Ébacher, était ravi que P!nk accepte sa caméra 360 sur la scène. Une belle marque de confiance, dit-il.

Une première pour le FEQ

Pourquoi P!nk a-t-elle été choisie pour tester la réalité virtuelle? «Parce qu'elle était willing», répond simplement Sébastien Ébacher.

En fait, établir deux partenariats de ce type n'est pas si simple car, comme le note M. Gélinas, «s'intégrer dans le processus artistique d'une artiste de ce niveau, c'est une première pour nous».

Pour y arriver, le FEQ a pu compter sur le soutien du directeur artistique de P!nk. «Il a travaillé avec Pixmob sur la dernière tournée de Taylor Swift. Donc, il connaît très bien la technologie et sait ce qu'ils sont capables de faire.»

Pour ce qui est du numéro où P!nk survolera la foule, tout indique qu'il pourra être exécuté même si la pluie s'invite à la fête. «C'est une fille qui est assez guerrière, si elle veut le faire, je crois qu'elle va y aller. Mais on ne peut pas présumer de ce qui va se passer», conclut Daniel Gélinas.