/sports/baseball/capitales
Navigation

Gélinas s’impose!

Karl Gélinas
Photo d’archives Karl Gélinas

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC - Les Capitales de Québec ont su rebondir face aux Champions d’Ottawa l’emportant 4-2, samedi, dans un match où Karl Gélinas a été fidèle à lui-même.

Au lendemain d’une défaite aux mains des Champions d’Ottawa, les Capitales affrontaient à nouveau la formation ontarienne dans un duel de lanceur mettant aux prises Karl Gélinas à Philippe Aumont. Les partisans présents au Stade Raymond Chabot Grant Thornton voyaient donc une reprise de ce que ceux du Stade Canac avaient eu droit le 4 juillet dernier à Québec.

Les hommes de Patrick Scalabrini ont été les premiers à s’inscrire au tableau, par l’entremise de Yurisbel qui, grâce à un simple au champ centre, a poussé Lachlan Fontaine au marbre donnant ainsi l’avance aux siens en troisième manche.

Les doubles à l’honneur

Aumont s’est également placé en mauvaise posture en quatrième manche, alors qu’au moment où il n’y avait toujours aucun retrait d’enregistré, les buts étaient remplis pour les Capitales et Daniel Rockett s’amenait au bâton. Ce dernier s’est compromis dans un double jeu serré au premier coussin, mais les visiteurs ont tout de même obtenu un point supplémentaire dans la manœuvre, portant la marque à 2-0.

Les Capitales en ont rajouté en sixième manche, lorsque le gros double à la clôture du frappeur désigné Adam Ehrlich a fait en sorte que Jordan Lennerton est venu croiser la plaque, ce qui a permis à Québec d’accentuer son avance. Le passage d’Ehrlich fut très bref puisque deux frappeurs plus tard, Daniel Rockett a frappé un autre simple au champ centre, c’était 4-0 en faveur des Capitales.

«Tout le monde a contribué et ça, c’est très important. On a réussi à aller chercher des gros coups sûrs avec deux retraits contre nous et ça leur a fait mal», a mentionné Scalabrini.

Gélinas solide sur la butte

Le droitier a été très constant et dominant au monticule pour Québec, n’accordant qu’un seul point sur une balle échappée aux mains de Tyson Gillies qui a étiré les bras pour un circuit un solo. En sept manches de travail, ce fut le seul point accordé par Gélinas sur les sept coups sûrs obtenus par les Champions. L’artilleur Québécois a également enregistré deux retraits au bâton.

Gélinas a semblé se blesser en effectuant un lancer dès le début de la huitième, mais ça ne semblait point être très sérieux dans son cas.

«Karl était un peu frustré par rapport à ses derniers départs, il n’était pas capable d’aller chercher des décisions. Aujourd’hui, il a vraiment été très bon, contre Aumont en plus, c’est en plein ce dont on avait besoin», a ajouté Scalabrini.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.