/slsj
Navigation

Les organisateurs ont de grandes ambitions

Audrey Dufour est plus que satisfaite de la réponse du public saguenéen qui a participé en grand nombre à Saggeek.
Photo Stéphane Bouchard Audrey Dufour est plus que satisfaite de la réponse du public saguenéen qui a participé en grand nombre à Saggeek.

Coup d'oeil sur cet article

Les amateurs de jeux vidéo, les fans de culture japonaise et les collectionneurs d’objets insolites se sont donné rendez-vous en fin de semaine à Saggeek, cet événement qui célèbre toutes les facettes de la culture geek.

Le public était présent à l’Hôtel Delta de Jonquière, samedi, pour rencontrer les invités de marque venus à Saguenay pour la deuxième édition de Saggeek.

À tel point que la directrice et fondatrice de l’événement Audrey Dufour, aimerait que la convention saguenéenne devienne un arrêt obligé pour tous ceux qui célèbrent la culture geek.

«On a tous une route. Les conventions au Québec, on se parle et on participe tous aux événements des autres. J’aimerais que Saggeek devienne un incontournable comme les comiccons de Québec et de Montréal», rêve l’organisatrice de l’événement.

Mme Dufour pense aussi que son rendez-vous peut être une rampe de lancement pour mettre en valeur les fabricants régionaux. «Il y a ici beaucoup de talents qui performent dans l’art geek», affirme-t-elle.

RÉALITÉ VIRTUELLE

Du côté des jeux vidéo, c’est la réalité virtuelle qui a piqué la curiosité des visiteurs de la deuxième convention, selon les propriétaires de Jeux vidéo Hytech, Patrick Boivin et Sébastien Tremblay. «Beaucoup de gens veulent adopter cette technologie-là, mais si on ne l’a pas essayée, on ne peut pas comprendre», indique M. Tremblay.

Une vingtaine de consoles était installée dans la salle dédiée aux jeux vidéo, dont certaines étaient plutôt rares.

Saggeek se poursuit dimanche.