/fbinstantarticles
Navigation

OhMyFest: artiste de jour, Youtubeur de fin de semaine

Les Youtubeurs Miro Belzil, Alice Morel-Michaud et Gab Joncas seront au festival OhMyFest! les 22 et 23 juillet.
Photo Ariane Labrèche Les Youtubeurs Miro Belzil, Alice Morel-Michaud et Gab Joncas seront au festival OhMyFest! les 22 et 23 juillet.

Coup d'oeil sur cet article

Exit les horaires, les patrons et les contraintes: plusieurs jeunes artistes passent par Youtube pour lancer ou faire mousser leur carrière. Véritables représentants de cette génération branchée, Gab Joncas, Alice Morel-Michaud et Miro Belzil viendront dispenser de sages conseils lors du festival OhMyFest!.

Gab Joncas avait environ cinq ans lorsqu’il a mis la main sur la caméra de ses parents. Enfant, il se plaisait à recréer ses scènes de films préférées avec ses amis. «En 6e année, j’ai découvert YouTube et ça a tout changé. Enfin, je pouvais montrer mes vidéos à d’autres personnes que mes parents!», raconte celui qui a récemment été animateur à Vrak.tv et Musique Plus.

Ce sont ses aventures en ligne qui ont fini par lancer sa carrière, ses vidéos capturant l’attention de producteurs et lui permettant de glaner plusieurs contrats professionnels. C’est un peu ce qui est aussi arrivé à Miro Belzil, comédien et musicien au sein du groupe Blé. «YouTube, ce n’est pas un sideline à ma carrière, c’est ma seule plateforme. Si j’arrête, je n’ai pas de visibilité ailleurs, ça serait comme arrêter ma carrière au complet», explique-t-il.

Avide consommatrice de vidéos YouTube, Alice Morel-Michaud n’avait pas besoin de cette plateforme pour lancer sa carrière. Celle qu’on a vu dans Subito Texto et l’Heure bleue était plutôt mue par un désir de changement. «Je me fais appeler par les noms de mes personnages dans la rue, mes jeunes fans ne savent pas qui je suis et ça ne les intéresse pas vraiment, admet en riant la comédienne de 18 ans. Avec ma chaîne YouTube, je peux aller chercher un nouveau public hors de celui qui me suit pour mes séries jeunesse. En plus, je n’ai pas besoin de faire semblant d’avoir 14 ans!»

Les trois jeunes artistes ont vite compris la force principale de YouTube : la possibilité unique et incomparable de s’entourer d’une véritable communauté. «Ça me fait toujours bizarre quand je reviens chez mes parents la fin de semaine et que mon père regarde la télé, affirme Miro Belzil. On sent vraiment la différence entre un animateur de télé maquillé, qui se tient à 4 mètres de la caméra, et un gars qui se filme dans sa chambre en te tutoyant. Celui-là te donne l’impression d’être son ami.»

«Quand j’étais jeune, les vedettes de la télé me semblaient être des surhommes, des gens à des milliers de kilomètres de moi. Le jeune qui me regarde par contre, il se dit que je suis comme lui, que j’ai décidé un matin de me filmer et qu’il peut faire pareil», renchérit Gab Joncas.

Avant d’empoigner sa webcam, mieux vaut toutefois prendre un moment afin de vraiment penser au type de contenu qu’on souhaite produire. «Il y a tellement de gens sur YouTube, tu ne peux pas faire n’importe quoi! Si tu cherches juste la célébrité, tu vas vite te lasser. Le meilleur moyen d’être original, c’est de produire du contenu qui te ressemble et que tu aimes», prévient Alice Morel-Michaud.

Le panel Carrière & Youtube aura lieu le 23 juillet à 10h, au Monument-National.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.