/news/transports
Navigation

Début de vacances catastrophique

Déjà cinq accidents mortels depuis le début du long congé de la construction​

FD-ACCIDENT-GRAVE-GRENVILLE
Photo Agence QMI, Mathieu Wagner Une collision impliquant une moto et une camionnette a fait un mort et un blessé, dimanche, à Grenville-sur-la-Rouge, dans les Laurentides. Selon les premiers éléments de l’enquête, aucun acte criminel ne serait en cause.

Coup d'oeil sur cet article

Les vacances de la construction sont à peine entamées que, déjà, cinq accidents ont fait autant de morts et deux blessés graves sur les routes de la province, dont plusieurs motocyclistes et jeunes adultes, selon un décompte effectué par Le Journal.

Ce premier bilan fait craindre des vacances de la construction au moins aussi meurtrières que l’an dernier, alors que 11 personnes étaient mortes sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec (SQ) pendant les deux semaines du long congé.

Dimanche, un motocycliste dans la trentaine a perdu la vie après être entré en collision avec une camionnette à Grenville-sur-la-Rouge, dans les Laurentides. Sa passagère a subi de nombreuses fractures, mais on ne craint pas pour sa vie.

L’impact s’est produit peu avant 14 h sur la route 148, près de l’intersection avec le chemin Kilmar. Le conducteur du second véhicule n’a pas été blessé. Selon la SQ, il n’aurait pas vu la moto qui arrivait en sens inverse au moment d’effectuer un virage à gauche.

Aucun élément criminel ne serait en cause.

Jeunes victimes

Plus tôt, dans la nuit de samedi à dimanche, un jeune conducteur se tuait et un autre se blessait gravement en Montérégie.

À Shefford, une sortie de route a coûté la vie à Francis Dubuc, un homme de 26 ans qui circulait sur l’autoroute 10 Ouest, vers 2 h 20 du matin. Le conducteur, originaire de Saint-Pie, aurait traversé le terre-plein central avant de terminer sa course dans un fossé et d’être éjecté de son véhicule. Son décès a été constaté à l’hôpital.

La SQ affirme avoir reçu plusieurs appels pour signaler la conduite erratique du conducteur et avance que l’alcool pourrait être en cause. « Selon les premiers indices, l’alcool et le non-port de la ceinture de sécurité seraient en cause. L’enquête est toujours en cours », indique la porte-parole Annie Thibodeau.

Puis, à Sainte-Barbe, un automobiliste de 18 ans a été gravement blessé après avoir raté une courbe de la route 132, vers 3 h du matin. Le conducteur, qui était seul à bord, a été transporté à l’hôpital. Heureusement, sa vie semble hors de danger. Là aussi, la SQ croit que l’alcool pourrait être en cause, de même que la vitesse.

Dès vendredi

Ces tristes événements s’ajoutent à la mort d’un jeune homme de 21 ans, Mickael Vachon, originaire de Lévis, dans une collision survenue samedi matin à Saint-Lambert-de-Lauzon, dans la région de Chaudière-Appalaches. Il se trouvait dans le siège passager. Le conducteur, un homme de 25 ans, est toujours soigné à l’hôpital pour d’importantes blessures.

Deux motocyclistes ont aussi péri, vendredi et samedi, respectivement à Saint-Jean-sur-Richelie et à Québec.

Par ailleurs, au moins deux autres automobilistes ont été sérieusement blessées à Saint-Prosper, dans Chaudière-Appalaches et à Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie.

Décès sur les routes du Québec pendant les vacances de la construction

5

Depuis vendredi (recensés par Le Journal

Années antérieures (sur le territoire de la SQ)

►2016: 11

►2015: 21

►2014: 14

►2013: 11

►2012: 9

– Avec l’Agence QMI

La prudence est de mise

Face au flot accru d’automobilistes sur le réseau routier québécois en cette période des vacances, la vigilance est de mise, rappelle la Sûreté du Québec.

« Que vous soyez au volant d’une voiture, d’une motocyclette, d’un véhicule lourd ou même d’un véhicule récréatif, le partage de la route avec tous les usagers est nécessaire puisque chacun a sa place sur celle-ci », indique la SQ par voie de communiqué.

« Planifier ses déplacements, être patient et éviter les distractions au volant sont trois comportements à adopter sur la route des vacances », conseille-t-on.

Selon la SQ, c’est près du quart de la population active du Québec qui est en vacances du 21 juillet au 6 août.

Il y a un an, pas moins de 15 000 constats d’infraction avaient été remis par la SQ pendant ces deux semaines et 350 conducteurs avaient été arrêtés relativement à la conduite avec capacités affaiblies par l’alcool ou les drogues.

Sur les chantiers aussi

Les autorités insistent également pour que soient respectées la signalisation et les limites de vitesse sur les chantiers routiers, et pour que ces consignes soient observées même en l’absence de travailleurs.

La SQ mentionne que si 80 % des employés de l’industrie de la construction sont en congé, ce n’est pas le cas pour 20 % de leurs confrères, qui sont toujours susceptibles de se trouver sur les chantiers.

Le ministère des Transports indique d’ailleurs avoir demandé que la présence policière soit accrue dans certaines zones de travaux et se réserve le droit d’avoir recours à des radars photo mobiles.

Rappelons que les amendes sont doublées pour les infractions commises dans de telles zones. Les conducteurs fautifs s’exposent donc à des amendes salées de 110 $ pour un excès de vitesse de 20 km/h, de 210 $ pour un excès de 30 km/h et de 390 $ pour un excès de 45 km/h.

Des accidents évitables

Selon les statistiques du ministère des Transports, l’inattention et la distraction causent le plus d’accidents avec dommages corporels sur les routes, soit près de la moitié d’entre eux.

La vitesse est responsable d’un accident sur cinq. L’impatience au volant est aussi à proscrire, puisque dans environ un accident sur cinq un conducteur suivait de trop près le véhicule devant lui.