/finance
Navigation

Le Fonds monétaire international hausse ses prévisions de croissance au Canada pour la présente année

Bloc économie argent
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le Fonds monétaire international hausse sans surprise ses prévisions de croissance économique pour le Canada cette année, mais abaisse légèrement ses attentes pour 2018.

Cette année, au Canada, le FMI s’attend à une croissance de 2,5 %. Pour l’an prochain, la prévision du FMI est de 1,9 %. En avril, le FMI prévoyait une croissance de 1,9 % du PIB réel cette année, et de 2,0 % en 2018.

Au mois d’avril, le FMI avait indiqué que ses prévisions pour le Canada pour l’année en cours allaient «clairement» être haussées lors de sa mise à jour de juillet étant donné que ses calculs d’avril ne prenaient pas en compte des statistiques solides sur le PIB du début de l’année, notamment une hausse de 2,3 % en janvier (par rapport à janvier 2016).

«Ces données ont été publiées après la fermeture de notre étude, avait affirmé en conférence de presse, en avril, Gian Maria Milesi-Ferretti, directeur adjoint du Département des études du Fonds monétaire international. Alors, avec une base plus solide, il y a clairement des risques haussiers pour nos prévisions concernant le Canada.»

Depuis avril, les statistiques sur le PIB au Canada ont continué d’afficher de la croissance. Le 31 mai, Statistique Canada annonçait notamment que le PIB réel avait progressé de 3,7 % au premier trimestre en taux annualisé.

Ce lundi, le FMI a souligné cette situation dans son rapport. «[Au Canada] l’essor de la demande intérieure a donné un coup de fouet à la croissance au premier trimestre, la portant à 3,7 %». «Les indicateurs laissent d’ailleurs entrevoir une activité résiliente au deuxième trimestre.»

De son côté, le 12 juillet, la Banque du Canada, dans son plus récent Rapport sur la politique monétaire, écrivait que «du fait surtout de l’accélération de la croissance enregistrée au début de l’année, le taux d’expansion du PIB réel devrait atteindre 2,8 % en 2017, avant de baisser pour s’établir à 2,0 % en 2018 et à 1,6 % en 2019».

En guise de comparaison, les prévisions du FMI pour les pays avancés, dont fait partie le Canada, sont de 2,0 % pour 2017, et de 1,9 % pour 2018.

Pour l’ensemble des pays, le FMI prévoit «une croissance de 3,5 % en 2017 puis de 3,6 % en 2018», soit des prévisions inchangées par rapport à ses prévisions du mois d’avril dernier.