/entertainment/music
Navigation

Une première au Festival rétro de Joly pour Nicole Martin

Elle chantera ses grands succès

Poeple.Tapis rouge du casino de Montréal.
Photo d'archives Ghyslain Lavoie Il s’agira, pour Nicole Martin, d’une première participation au Festival rétro de Joly.

Coup d'oeil sur cet article

Après une tournée de 16 spectacles au printemps 2014, Nicole Martin n’a pas donné beaucoup de concerts. Elle remontera sur les planches dimanche lors du Festival rétro de Joly.

Une 18e édition qui mettra aussi en vedette Isarël Proulx, le duo Deschamps/Leboeuf et David Thibault, Michel Stax, Gilles Girard des Classels et plusieurs autres formations à partir de vendredi.

Il s’agira, pour Nicole Martin, d’une première participation au Festival rétro de Joly.

« Je n’ai pas donné beaucoup de spectacles depuis la fin de ma tournée, sauf pour quelques événements privés et corporatifs. Je suis prête et j’ai hâte », a-t-elle fait savoir, lors d’un entretien téléphonique.

Accompagnée de Julie Lamontagne aux claviers, Dave Watts (contrebasse), Andy Dacoulis (guitare) et Tony Albino (batterie), cette grande dame de la chanson québécoise revisitera ses plus grands succès avec les Laisse-moi partir, Tes yeux, Oui paraît-il, Tant pis, L’hymne à l’amour, Il était une fois des gens heureux et plusieurs autres.

« C’est ce que les gens veulent entendre. Lors de la tournée, ils connaissaient et chantaient toutes les chansons. Ils étaient heureux et ils venaient me voir pour me dire que c’était leur plus beau spectacle qu’ils avaient vu, parce que ça leur rappelait des souvenirs. J’ai rendu du monde heureux et ça m’a fait vraiment plaisir », a-t-elle indiqué.

Un projet pour l’automne

Après les albums Cocktail de douceur, Cocktail Lounge, un album de Noël et un coffret réunissant ses 50 plus grands succès. lancés à la suite de son retour en 2010, Nicole Martin n’a pas de projets pour un disque avec du matériel original.

« C’est assez difficile de faire des albums à une époque où les gens n’achètent plus de disque et c’est regrettable. Les gens ont adoré mes deux albums studio, ça a bien marché, mais c’est difficile de mettre sur le marché un produit qui coûte des sous, qui coûte très cher à faire, sans savoir si on va réussir à en vendre 500 », a-t-elle laissé tomber.

La chanteuse avoue avoir un projet pour l’automne, mais elle ne peut pas en dire plus, pour le moment

« C’est une belle affaire. Les gens vont être surpris et très contents. Ça va être bien cute », a-t-elle précisé.

Le Festival rétro de Joly se déroule les 28, 29 et 30 juillet. Tous les détails sont en ligne à l’adresse festivalretrodejoly.com.