/lifestyle/health
Navigation

[ÉTUDE] Boire de l'alcool plusieurs fois par semaine aiderait à contrer le diabète

Coup d'oeil sur cet article

Boire de l’alcool trois à quatre fois par semaine pourrait aider significativement à contrer le diabète, révèle une nouvelle étude, publiée dans le journal Diabetologia.  

Ce n’est pas la première fois que des études suggèrent que la consommation légère ou modérée l’alcool peut réduire le risque de diabète. Par contre, ce nouveau coup de sonde a permis d’étudier pour la première fois la fréquence de consommation.

Consommer de l’alcool (particulièrement du vin) régulièrement, mais de façon modérée est associée à une réduction de 27% des risques de développer la maladie chez l'homme et de 32% pour les femmes, comparativement aux gens qui s’abstiennent de boire.

Boire du vin quotidiennement entraînerait les meilleurs résultats, en partie puisque ses composés amélioreraient l’équilibre du taux de glycémie, indiquent les chercheurs.  

Mesdames, attention! Soyez averties que les spiritueux comme le gin produiraient l’effet contraire et augmenteraient de 83% les risques de diabète chez la femme.

Chez les hommes, la consommation d’une à six bières par semaine aurait réduit le risque de 21%, alors que chez les femmes, aucun effet n’aurait été observé.

Cette vaste étude danoise s’est penchée sur les habitudes de consommation d’au total 70 551 hommes et femmes. Les données récoltées ont été compilées sur cinq ans.

Les chercheurs, dirigés par la professeure Janne Tolstrup de l’Université du Danemark du Sud ont conclu que la consommation d’alcool trois à quatre fois par semaine était associée au plus faible risque de diabète.

Le coup de sonde a montré que les hommes ayant consommé 14 verres par semaine étaient 43% moins à risque de développer le diabète comparativement à ceux qui n’en buvaient pas.

Du côté des femmes, le risque de développer la maladie était inférieur à 58% pour celles ayant consommé neuf verres par semaine.

Les sujets, tous sexes confondus, ayant bu sept verres de vin ou plus par semaine ont abaissé le risque de diabète de 25 à 30% en comparaison avec ceux et celles n’ayant consommé qu’un verre.

Bien que la consommation d’alcool semble avoir des effets positifs sur la prévention du diabète, elle peut toutefois être nocive et augmenter les risques de développer d’autres types de maladies comme divers types de cancers.