/news/society
Navigation

Son secret: le travail

Joacquina Lalande, 106 ans

Son secret: le travail
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Du haut de ses 106 ans, Joacquina Lalande ne s’en laisse pas imposer. Fille unique d’une famille de sept enfants, elle a toujours été une fonceuse qui n’avait pas peur du travail acharné.

C’est d’ailleurs, selon elle, le secret de sa longévité. « Le travail, monsieur ! » s’exclame-t-elle lorsqu’on lui pose la question. Moi, j’ai travaillé toute ma vie et c’est ça qui m’a gardée en santé, dit-elle. Pas d’alcool, pas de tabac, pas de viande rouge depuis 40 ans, et le travail, ça ne ment pas. »

Femme d’action douée pour les affaires, elle a ouvert une épicerie en annexe de sa maison, à Saint-Jérôme, lorsque son mari est tombé gravement malade en 1945. Elle devait subvenir aux besoins de ses quatre enfants Charles-Aimé­­­, Gilles, Jocelyne et Marc-André.

8 h à 23 h

« Ma mère a travaillé fort », raconte son fils, Charles-Aimé Lalande, aujourd’hui âgé de 79 ans. Maman travaillait au commerce chaque jour, de 8 h à 23 h, tout en s’occupant des enfants et de papa, jusqu’à ce qu’il décède en 1959. »

En plus de l’épicerie, Mme Lalande a ouvert un resto équipé d’un juke-box et d’une machine à boules qu’affectionnaient beaucoup les jeunes du coin. Son commerce était également réputé pour son téléviseur, l’un des premiers du village. Le voisinage s’y rendait pour voir

La famille Plouffe, Le Survenant ou la lutte. Ils étaient tellement nombreux qu’elle les assoyait sur des caisses de Coke. La commerçante demandait 10 cents à l’entrée, mais faisait tirer toute la cagnotte après la séance.

Mme Lalande a célébré ses 106 ans en juin. Outre une faiblesse aux jambes, une ouïe et une vision défaillantes, elle est en pleine forme. Encore plus étonnant : elle ne prend aucun médicament. « Sauf, et très occasionnellement, un Tylenol », précise le fils cadet, Marc-André Lalande, âgé de 73 ans. Ma mère est vraiment en forme. Elle s’est même fait un chum. Un p’tit jeune de 95 ans ! » lance-t-il.


► Son secret: le travail