/sports/tennis
Navigation

Eugenie Bouchard de retour à Québec

Eugenie Bouchard
Photo d'archives, Simon Clark Eugenie Bouchard

Coup d'oeil sur cet article

C’était un secret de polichinelle, mais l’organisation de la Coupe Banque Nationale a confirmé, mercredi, qu’Eugenie Bouchard sera du tableau principal de l’événement qui fêtera sa 25e année d’existence, du 9 au 17 septembre prochain.

La 73e joueuse mondiale reviendra donc à Québec après un passage tumultueux l’an dernier qui avait fait couler beaucoup d’encre pour plusieurs raisons autres que le sport. Un tweet critiquant un hôtel de Québec pour le bruit l’empêchant de trouver le sommeil avait suscité beaucoup de réaction. Surtout qu’en soirée, elle s’était inclinée de façon hâtive face à Alla Kudryavtseva, alors 162e joueuse mondiale et avait pris la poudre d’escampette par la suite, sans s’adresser aux médias ni à l’organisation de la Coupe Banque Nationale.

«C’est une bonne nouvelle qu’elle revienne, s’est réjoui le directeur du tournoi, Jacques Hérisset. Je pense qu’elle n’est ni contente d’elle, ni de ce qui s’est passé l’an dernier. Je vois ça comme un clin d’œil de sa part, qu’elle ne bouderait pas le Québec même si elle ne joue pas bien.»

Le directeur de la Coupe Banque Nationale, Jacques Hérisset
PHOTO DIDIER DEBUSSCHÈRE
Le directeur de la Coupe Banque Nationale, Jacques Hérisset

Un tremplin?

Lors du tournoi de l’an dernier, Eugenie Bouchard pointait au 48e rang mondial. Mercredi, au moment de faire l’annonce des joueuses inscrites à la compétition jusqu’à maintenant, elle venait au 73e échelon.

Pour Hérisset, la Coupe Banque Nationale serait un tremplin parfait pour la Montréalaise afin de retrouver l’erre d’aller qu’elle a perdu depuis quelques années.

«Son classement a chuté et elle ne doit pas être satisfaite de ça. Québec peut être un point tournant et un tremplin pour elle», assure-t-il.

Pour le directeur, la porte est toute grande ouverte pour qu’une Canadienne soit couronnée championne de l’événement pour la première fois en 25 ans.

«Je le souhaite ardemment depuis 25 ans. Au départ, on ne pouvait l’espérer mais le tennis a tellement progressé et on le voit avec des joueuses comme Françoise Abanda qui rentre directement dans le tournoi par son classement. Maintenant, on est prêts à voir une Canadienne gagner et pourquoi ce ne serait pas Eugenie?»

Safarova, Dodin et cie

Parmi les autres têtes d’affiche qui ont confirmé leur présence à Québec à partir du 9 septembre prochain, la Tchèque Lucie Safarova (41e mondiale), l’Hongroise Timea Babos (42e) ainsi que la championne en titre, la Française Océane Dodin (55e) sont les noms les plus importants.

Bouchard et Abanda sont, pour l’instant, les deux seules Canadiennes sur le tableau principal.

Pas de signe de Sharapova

Eugenie Bouchard
Photo d'archives

 

Il ne faut pas exclure une participation de Maria Sharapova à la Coupe Banque Nationale, mais les signes ne pointent pas dans la bonne direction en ce moment assure le directeur du tournoi Jacques Hérisset.

En mai dernier, ce dernier avait reconnu lors d’un entretien avec Le Journal avoir un intérêt marqué pour celle qui avait remporté le tournoi, en 2003, à l’âge de 16 ans.

Toutefois, mercredi, Hérisset n’a pas semblé très sûr de pouvoir attirer la grande Russe avec l’un des laissez-passer dont dispose l’organisation.

« Ça ne semble pas l’intéresser. On l’a sollicitée tôt. Si elle avait voulu jouer à Québec, on l’aurait su avant, surtout qu’elle joue à Toronto », a-t-il simplement mentionné.

Ce dernier a aussi confirmé avoir lancé une perche à l’Américaine Serena Williams. Évidemment, la 15e joueuse mondiale à l’heure actuelle n’imitera pas sa sœur Venus, qui était venue en 2014, car elle est actuellement enceinte de son premier enfant.

Jacques Hérisset demeure donc à l’affût et n’écarte pas la possibilité d’ajouter d’autres gros noms au cours des prochaines semaines.

« C’est sûr qu’il y a toujours les fameux wildcards ou les top-10 ou top-20 qui pourraient se manifester avant le tirage au sort. C’est arrivé très rarement dans les dernières années toutefois. On est satisfait de ce tableau. S’il se rajoute des noms, on va dire oui, c’est sûr. »

Autres annonces à venir

D’ailleurs, l’organisation de la Coupe Banque Nationale annoncera dans deux semaines les grandes lignes des festivités entourant le 25e anniversaire de l’événement.

S’il s’est fait avare de commentaires sur ce qui est actuellement dans les cartons, Hérisset a confirmé que la présence d’anciennes championnes du tournoi était dans les plans.

« On a beaucoup de choses à dire cette année. Il faut que ce soit le party et que les gens viennent nous voir parce que le tournoi est à eux », a-t-il mentionné.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.