/sports/others
Navigation

Deux «Bleuets» à Tokyo pour les Jeux de 2020?

Après Léandre Bouchard, Alma pourrait bien vibrer encore plus fort au rythme du vélo de montagne aux Jeux de Tokyo, en 2020. C’est le rêve que caresse l’entraîneur du club local, Jude Dufour.
Photo d'archives Après Léandre Bouchard, Alma pourrait bien vibrer encore plus fort au rythme du vélo de montagne aux Jeux de Tokyo, en 2020. C’est le rêve que caresse l’entraîneur du club local, Jude Dufour.

Coup d'oeil sur cet article

Après Léandre Bouchard, Alma pourrait bien vibrer encore plus fort au rythme du vélo de montagne aux Jeux de Tokyo, en 2020. C’est le rêve que caresse l’entraîneur du club local, Jude Dufour.

Si Bouchard, 27e à Rio, figurera encore parmi les prétendants dans trois ans, voilà que sa compatriote Catherine Fleury a l’intention de lutter jusqu’à la fin pour mériter sa place sous les anneaux.

Championne canadienne l’an passé chez les moins de 23 ans, Fleury dispute une première saison remplie d’apprentissage dans la catégorie élite cet été. Dufour a vécu l’expérience brésilienne avec son poulain et il souhaite propulser une autre athlète sur la plus grande scène. Rien de moins.

« Qui sait si en 2020, on n’aurait pas un gars et une fille dans l’équipe de quatre, lance l’entraîneur du club Cyclone au Journal. Et pourquoi pas ? C’est faisable. Il y a du travail à faire et il y aura une grosse bataille. Il y aura des petites victoires au fil du temps, mais c’est [les Olympiques] ce qui nous motive. »

Émulation

La principale intéressée, qui sera du départ à Beaupré dimanche, livre un discours semblable. « On y va petit pas par petit pas et on met les efforts pour que la progression se fasse tranquillement vers Tokyo 2020, a-t-elle mentionné. C’est quelque chose qui est derrière la tête. [Avec Léandre] ça ajoute que c’est possible, ce n’est pas juste un rêve. Léandre l’a prouvé. Il y a deux ans, ce n’était pas le favori et c’est devenu le gars [au Canada]. »

Réputé à travers le pays, le club almatois mise sur l’entraînement groupé pour favoriser l’émulation entre les athlètes. D’ailleurs, les trois épreuves de vélo de montagne aux Jeux du Canada de Winnipeg ont été remportées par un produit de l’endroit, Anne-Julie Tremblay, exploit qu’avait aussi réalisé Bouchard à Sherbrooke, en 2013 !