/sports/tennis
Navigation

À 30 ans, Robin Haase vit un conte de fées

Robin Haase
Photo AFP Robin Haase

Coup d'oeil sur cet article

Tous les contes de fées ne s’écrivent pas de la même manière. À 30 ans, le Néerlandais Robin Haase n’a rien d’un jeune espoir, mais il vivra quand même une grande première samedi à Montréal.

En battant le tenace Argentin Diego Schwartzman 4-6, 6-3 et 6-3 vendredi, le vétéran s’est qualifié pour sa première demi-finale dans un tournoi Masters.

Il n’y croyait plus

À sa 35e participation dans un événement de cette envergure, aussi bien dire que Haase n’y croyait presque plus.

« Au début de ma carrière, je pensais que c’était possible, a raconté le Néerlandais en conférence de presse vendredi après-midi. Mais je me suis blessé très tôt [au genou droit], et je ne savais même plus si je pourrais jouer au tennis un jour. »

« Quand je suis revenu, j’ai remonté très vite. Je suis passé de 0 à 60e mondial rapidement. Mais je n’étais pas en confiance. C’est récemment que j’ai recommencé à y croire. J’ai enchaîné des victoires contre de très bons joueurs et maintenant, j’y suis. C’est incroyable ! »

Avant de se présenter à Montréal, sa meilleure performance dans un tournoi Masters était un quart de finale sur l’ocre de Monte-Carlo, en 2012. Le Serbe Novak Djokovic avait alors mis fin à son beau parcours.

Un grand défi

Mais cette semaine, plutôt que d’être le chassé, c’est le 52e mondial qui a chassé une grande tête en battant le Bulgare Grigor Dimitrov, septième favori, en trois manches jeudi soir.

« Je suis très heureux. J’ai joué de bons matchs ici, notamment contre Grigor. Ce n’est pas facile de revenir le lendemain et de présenter le même niveau. Je ne l’ai pas fait, mais j’ai tout de même réussi à gagner », a pointé Haase.

Disputant un tennis agressif face à Schwartzman, Haase a comblé le déficit de la première manche pour s’imposer en deux heures de jeu. Sa fiche contre le petit Argentin est maintenant de 5-0.

Le défi s’annonce toutefois tout autre samedi pour le Néerlandais. Jamais mieux classé que le 30e rang, il affrontera le Maître Roger Federer en demi-finale.

Haase a été confronté au Suisse une fois dans sa carrière, en Coupe Davis. Federer avait alors déroulé en trois manches consécutives, 6-1, 6-4 et 6-4.