/news/currentevents
Navigation

Sécheresse historique dans le Bas-Saint-Laurent

Pêche
Photo Fotolia La ZEC Saumon Rimouski demande aux pêcheurs de suspendre temporairement leur droit de fréquenter la rivière pour la pêche sportive.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Si l’ouest de la province connaît un été deux fois plus pluvieux qu’à l’habitude, le manque de précipitations se fait toujours ressentir au Bas-Saint-Laurent, où le niveau des rivières est historiquement bas.

Du côté de la rivière Rimouski, les dirigeants de la ZEC Saumon Rimouski demandent aux pêcheurs d’accepter de suspendre temporairement leur droit de fréquenter la rivière pour la pêche sportive.

Cette mesure flexible vise à protéger le saumon qui devient vulnérable vu le niveau de l’eau. Dans la rivière, le débit est de 1,2 m cube par seconde, du jamais vu depuis 30 ans.

Par voie de communiqué, la ZEC Saumon Rimouski a expliqué avoir retenu cette option pour ne pas mettre fin à la saison de pêche.

La sécheresse se fait également sentir dans le domaine de l'agriculture. «On va évaluer la situation afin de venir en aide aux industries touchées», a expliqué le ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Jean D'Amour.

En attendant que la situation revienne à la normale, la ZEC demande la collaboration des pêcheurs pour protéger les saumons et des dizaines d’années d’efforts et d’investissements.