/sports/baseball/capitales
Navigation

Les Capitales balayent les Aigles

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – Les Capitales de Québec ont balayé la série de trois matchs les opposant aux Aigles de Trois-Rivières grâce à une victoire de 5-2 au Stade Canac, jeudi soir.

Les Capitales tentaient de porter leur série de victoires à quatre en recevant les Aigles pour le troisième et dernier duel de cette série. C’était également le tout dernier affrontement entre les deux formations québécoises cette saison.

Le droitier Arik Sikula était l’homme de confiance de Patrick Scalabrini pour lancer la première balle de ce match. Sikula voulait aligner une dixième victoires consécutive, lui qui n’avait pas connu la défaite depuis le 18 juin dernier face aux Jackals du New Jersey.

«J’ai parlé à Michel Laplante avant la partie et il m’a rappelé qu’il avait déjà obtenu neuf victoires consécutives avec les Capitales, alors ça fait d’autant plus plaisir d’avoir obtenu ma dixième», a commenté Sikula, le sourire aux lèvres.

Lennerton en puissance

Comme lors des deux autres matchs dans cette série, les Capitales ont pris les devants très tôt dans l’engagement. Encore une fois, il y avait une longue balle d’impliquée et celle-ci provenait du bâton de Jordan Lennerton. Le frappeur gaucher a expédié le lancer d’Edison Alvarez de l’autre côté de la clôture pour tranquillement gambader sur les buts, amenant avec lui Philippe Craig-St-Louis et Yurisbel Gracial.

Sams à la portée de Lantigua

Après quelques manches un peu plus discrètes au bâton, les gros frappeurs des Capitales ont encore une fois fait payer le lanceur adverse. Quelques instants après la longue balle de Gracial, Kalian Sams a été fidèle à lui-même. Une bombe en solo qui a atteint une distance comme rarement les partisans du Stade Canac ont pu en témoigner. Il s’agissait d’un 23e circuit pour le grand Néerlandais cette saison, ce qui lui a permis de rattraper Balbino Fuenmayor au troisième rang à ce chapitre dans l’histoire des Capitales.

Après Pierre-Luc Laforest, qui en avait frappé 24 en 2009, Sams tentera de battre le record de concession détenu par un certain Eddie Lantigua qui avait fait mouche à 31 reprises en 2005.

Première présence pour Marksberry

En huitième manche, Scalabrini a décidé d’utiliser le nouveau venu Matt Marksberry pour la première fois au monticule. Ce dernier a connu une sortie courte, mais difficile, en accordant deux buts sur balles et un coup sûr après avoir retiré le premier frappeur grâce à un roulant.

«On se doutait que ce ne serait pas facile, mais étant donné les circonstances (il n’a pas lancé depuis un an), on s’est dit qu’on ne jugerait pas ses deux ou trois premières sorties. Il faut garder en tête qu’il s’agit d’un projet à moyen terme dans son cas.»

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.