/homepage
Navigation

7 mythes de voyage... «démythifiés»!

Coup d'oeil sur cet article

Il existe de nombreux mythes ou d’idées préconçues sur le voyage.

Il n’est pas rare de recevoir toutes sortes de remarques et des conseils lorsqu’on planifie un voyage à l’étranger. Si certaines choses sont très bonnes à savoir, d’autres sont carrément à mettre aux oubliettes!

Voici 7 choses que vous avez peut-être déjà entendues et qui sont fausses ou pas tout à fait vraies!  

 

 

#1 Voyager coûte (trop) cher

Oui, voyager coûte des sous! Mais il est possible de le faire sans que ça ne vous coûte un bras et une jambe! Il suffit d’abord d’économiser avant le départ et/ou de limiter ses sorties.

Aussi, plusieurs astuces permettent de s’envoler au meilleur prix possible. C’est le cas par exemple du site québécois Flytrippers qui déniche les meilleures aubaines pour les billets d’avion. Il suffit aussi d’être flexibles quant aux dates de départ. Choisir une destination où le coût de la vie est abordable peut aussi vous permettre de voyager sans vous ruiner!

Les cartes à point comme Air Miles et certaines cartes de crédit permettent de cumuler des bonis dollars... ce qui peut être très pratique pour payer les billets d’avion!

Une fois sur place, un bon truc est de dépenser seulement l’équivalent de ses dépenses hebdomadaires normales à la maison. Vous pouvez aussi opter pour Airbnb et les auberges de jeunesse, plutôt que de chics hôtels parfois vraiment trop chers, et opter pour la bouffe de rue! 

Évitez de manger et d’acheter des choses dans les secteurs ultra-touristiques, où les prix sont souvent gonflés! «Évitez les attrapes touristes!».

De plus, si vous désirez voyager longtemps, il existe divers programmes tels que «Au pair» qui permettent de vivre dans une famille d’accueil pour garder des enfants. Des visas vacances/travail permettent aussi de découvrir un pays tout en dénichant un boulot! Belle façon de financer les dépenses quotidiennes!

 

#2 L’économie de partage (ou économie collaborative) n’est pas sécuritaire

L’arrivée de Uber et de Airbnb a créé des vagues dans plusieurs pays du monde, même ici au Québec, car leur fonctionnement vient bouleverser les institutions en place.

Leur modèle permet toutefois aux utilisateurs de se déplacer et de se loger à prix très avantageux! Mais est-il dangereux de prendre un chauffeur Uber à l’étranger, ou de loger chez l’habitant?

Plusieurs critiques peuvent laisser croire que leur utilisation est risquée. Vous avez des appréhensions? Avant de louer, lisez toujours les commentaires que les autres voyageurs ont laissés concernent leur hôte. Cela vous permettra de savoir à quoi vous attendre. La communication avec votre futur hôte avant l’arrivée permettra de vous rassurer et de répondre à vos interrogations si nécessaires.

Concernant Uber, la compagnie a investi afin de rendre la plateforme plus sécuritaire. Les chauffeurs doivent se soumettre à plusieurs vérifications avant de se mettre à l’oeuvre. L’application permet aux utilisateurs de voir la cote du chauffeur, son nom, sa plaque et tous les déplacements sont enregistrés!

 

#3 Le prix des produits sont toujours avantageux dans les boutiques hors taxes (duty free)

Non seulement il n’y a pas vraiment d’aubaines dans les boutiques hors taxes, parfois les articles sont plus chers que dans les boutiques régulières... chez vous! Par contre, il est vrai que vous pouvez réaliser des économies sur l’alcool et les cigarettes! Le truc, comparez les prix avant de passer à la caisse!

 

#4 Les chambres sont plus chères si vous réservez directement avec l’hôtel

Les Booking.com, Expedia et Trip advisor de ce monde peuvent laisser croire que des économies substantielles peuvent être réalisées en réservant directement sur leurs plateformes!

Or, ces géants reçoivent des commissions sur les nuitées vendues! Donc si vous voyez un tarif intéressant sur ces sites, informez-vous directement à l’hôtel! Les hôteliers pourront accoter le prix et même vous offrir de payer moins cher pour éviter de payer les redevances à ces plateformes qui sont parfois très gourmandes!

 

#5 Si vous ne réservez pas votre siège à l’avance, vous êtes susceptibles d’obtenir un surclassement

Au contraire! Parfois, les compagnies d’avion offrent, gratuitement, des sièges disponibles en première classe aux premiers voyageurs arrivés!

Si vous tardez à réserver votre place dans l’avion, vous risquez de tomber sur une place entre deux inconnus, ou d’être séparé de votre ou vos partenaires de voyage!

Il semblerait que l’habillement peut aussi jouer en votre faveur pour décrocher un surclassement! Sortez vos plus beaux habits, et surtout, soyez courtois et poli avec le personnel!

Autre façon simple: adhérez aux programmes de fidélité des compagnies d’aviation!

 

#6 Vous devriez toujours acheter vos devises étrangères à l’aéroport

Les bureaux de change dans les aéroports sont plus souvent qu’autrement des attrapes touristes! Mieux vaut magasiner avant votre départ! Les comparaisons entre les différentes banques ou bureaux de change vous permettront d’obtenir des devises étrangères au meilleur tarif! Aussi, l’utilisation de la carte de crédit une fois rendu sur place est très avantageuse!

 

#7 Les billets d’avion sont moins chers les mardis

Non, le meilleur moment pour acheter ses billets d’avion n’est pas le mardi à 3h am! Les «deals» de dernières minutes existent, mais sont plutôt rares! Les compagnies d’aviation indexent leurs prix selon certains critères basés sur l’offre et la demande! Plus il y a de places de disponibles dans un avion, moins le prix du billet sera élevé! Une des meilleures façons d’obtenir des billets d’avion au meilleur prix et de vider ses cookies, de naviguer en mode privé et surtout de magasiner à l’avance! Partir en milieu de semaine permet parfois de faire de très bonnes aubaines!

Sources: Condé Nast Traveler, Skyscanner, Topito voyage, l’OBS.