/travel/destinations
Navigation

Ce qu’il faut savoir sur les assurances-voyage (2e semaine)

Ce qu’il faut savoir sur les assurances-voyage (2<sup>e</sup> semaine)
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

La semaine dernière, on vous recommandait de vous montrer prudent non seulement au moment de choisir l’assurance­­-voyage qui vous convient, mais également en vous­­ informant des règles à suivre pour vous assurer qu’elle est toujours en vigueur. Mais que faut-il faire si l’on tombe malade à l’étranger ?

1 Est-il utile de préciser qu’il faut toujours avoir avec soi sa carte d’assurance maladie ? Il faut également avoir les documents relatifs à son assurance-voyage et le numéro de téléphone permettant de les contacter. À plusieurs endroits, on demandera une preuve d’assurance avant de fournir les soins nécessaires.


2 Il est également prudent d’avoir toujours sur soi la liste des médicaments que l’on prend. Avant de partir, on se rend chez son pharmacien qui peut nous donner une copie imprimée et bien lisible de ces médicaments. On la garde dans son portefeuille.


3 Dans tous les cas, il faut téléphoner à son assureur afin d’obtenir son autorisation avant que les soins soient donnés. Vous aurez ainsi la confirmation que c’est couvert. Dans certains cas, il se pourrait que l’assureur suggère plutôt d’attendre le retour au pays et, dans ce cas, il ne paiera pas pour les soins à l’étranger.


4 Bien que l’assurance pour les soins ­médicaux prévoie le remboursement des soins de santé, ce sera tout de même à vous de payer les frais à l’étranger. Certains pays ­permettent de repartir sans acquitter la facture immédiatement, mais la plupart du temps, il faut payer sur place avant de partir.

À savoir

L’idéal est de consulter un courtier qui fait affaire avec plusieurs assureurs et qui pourra vous aider à vous démêler dans ce dédale et vous suggérer la compagnie la mieux adaptée à vos besoins.

Quand on reçoit son contrat, on le lit (surtout les petits caractères). Beaucoup de termes que vous ne comprenez pas ? Appelez votre courtier.

Si vous n’avez pas de courtier, le comparateur en ligne securiglobe.com permet de comparer les offres de 14 assureurs. Un essai vous montrera la diversité des tarifs des polices pour un même voyage.

Pour en savoir plus sur les services couverts par la RAMQ hors du Québec, rendez-vous sur le site : www.ramq.gouv.qc.ca

Il se peut en effet que certaines destinations ne soient pas couvertes par votre police, surtout celles déclarées à risque qui sont publiées dans les Avis aux voyageurs du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada (www.voyage.gc.ca/countrie_0qyw/menu-fra.asp) ou l’Agence de la santé publique du Canada (www.phac-aspc.gc.ca/tmp-pmv/pub-fra.php)

L’Association canadienne des compagnies d’assurance de personnes (ACCAP) est un site à consulter avant de souscrire une assurance. www.accap.ca

Enfin pour toute question concernant votre protection d’assurance maladie de voyage, on appelle l’Ombudsman des assurances de personnes (OAP), un service indépendant et gratuit qui fournit des renseignements ou de l’aide, en français et en anglais. 514 282-2088/1 888-295-8112 ou sur le site www.oapcanada.ca

*Ce texte a été approuvé par l’Association canadienne des ­compagnies d’assurance de personnes (ACCAP) www.accap.ca