/sports/baseball/capitales
Navigation

Knecht veut se reprendre en séries

Marcus Knecht CAPITALES
PHOTO ALEXANDRE DESROSIERS Marcus Knecht

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC - Victime de 94 retraits au bâton avant la partie de samedi soir, Marcus Knecht admet qu’il connait des moments difficiles à la plaque. Il entrevoit toutefois les deux prochaines semaines avec optimisme puisqu’il travaille sans relâche à se remettre sur la bonne voie.

«Je tente de rester positif, et je ne regarde pas les statistiques», explique le frappeur droitier de 27 ans, un instant après avoir demandé combien de fois il avait été la victime des lanceurs adverses cette saison. «Les séries arrivent, et je sais que je peux aider l’équipe. On a un très bon groupe de joueurs, et on va faire un bout de chemin. À moi de me retrouver à temps pour la partie de la saison qui compte le plus», analyse-t-il.

Knecht ne montre pas des chiffres catastrophiques. Il frappe pour .245, alors que l’an dernier, il avait terminé la saison à .259.

Ce qui peut inquiéter, toutefois, c’est le nombre de retraits au bâton. 94 en 265 apparitions au bâton. L’an dernier, il avait terminé l’année avec 95 présences où il avait fendu l’air, mais en 344 apparitions à la plaque.

Une position difficile

Loin de vouloir trouver des excuses à son protégé, l’entraîneur adjoint Jean-Philippe Roy convient toutefois que la position de Knecht dans le bas de l’alignement ne l’aide probablement pas.

«Il doit aller loin dans les comptes, on le demande à nos frappeurs de bas d’alignement. Il se retrouve donc souvent avec des comptes de deux prises», explique Roy, qui ajoute aussitôt que Knecht est celui qui fait le plus de temps supplémentaire parmi les joueurs des Capitales. «Il nous rend de fiers services en défensive, il est un excellent coéquipier. Et comme il travaille fort, on est confiant qu’il pourra nous aider prochainement», conclut Roy.