/sports/baseball/capitales
Navigation

Scalabrini, gérant de l’année

La formation québécoise s’est approprié 8 des 12 places de l’équipe d’étoiles de la Can-Am

Le voltigeur Kalian Sams
Photo courtoisie Le voltigeur Kalian Sams

Coup d'oeil sur cet article

Les Capitales de Québec domi­nent complètement la sélection des étoiles de la dernière année dans la Ligue Can-Am, avec 7 des 12 joueurs retenus. Il faut également ajouter une huitième sélection au lot puisque l’entraîneur Patrick Scalabrini a été désigné gérant de l’année.

Maxx Tissenbaum a été choisi meilleur receveur, Jordan Lennerton meilleur joueur de premier but, Yordan Manduley meilleur arrêt-court, Yurisbel Gracial meilleur joueur de troisième but et Kalian Sams meilleur voltigeur. S’ajoutent à ce groupe le lanceur Lazaro Blanco et le releveur Nolan Becker.

« Quand on regarde ça, on pourrait penser qu’on est vraiment en avance sur tout le monde, avec autant d’étoiles. Je repense à des années de championnats où on n’avait à peu près personne sur les équipes », a expliqué l’entraîneur Scalabrini.

Son deuxième

Ce dernier n’établit pas nécessairement de lien entre les performances collectives et individuelles. Il admet tout de même que les choses vont généralement bien à Québec cet été, collectivement et individuellement.

« Moi-même, j’ai voté pratiquement que des joueurs des Capitales. Certains ont fait de très grandes choses cette année. Il faut être fiers de ça », a ajouté celui qui n’avait pas encore trouvé le temps de savourer son titre de gérant de l’année, son deuxième en huit ans à la barre de l’équipe.

Maxx Tissenbaum
Photo Jean-François Desgagnés
Maxx Tissenbaum

« Ça aussi c’est une fierté. Ça ne me frappe pas en ce moment parce qu’on est dans une course au championnat, la blessure de Sams et le double lundi (aujourd’hui) pour décider du championnat de la saison. Quand même, c’est très apprécié », a conclu celui qui l’avait également emporté en 2013, année du dernier Championnat des Capitales.

Des lanceurs de pointe

Talon d’Achille de l’équipe la saison dernière, le groupe de lanceur de l’édition 2017 aura été tout simplement dominant.

« On avait de grosses attentes dans le cas de Blanco », a expliqué l’entraîneur des lanceurs Karl Gélinas. « On savait qu’on allait avoir un lanceur de qualité, mais pas à ce point-là », a-t-il ajouté au sujet de l’artilleur qui montre une fiche de 11-4 et une moyenne de points mérités de 2,98.

Yurisbel Gracial
Photo Daniel Mallard
Yurisbel Gracial

« Dans le cas de Becker, je retiens qu’il doit être excessivement difficile à affronter en raison de sa mécanique. Il lance de la gauche, il est grand et gros en plus de maîtriser trois tirs. Sa fronde est tout simplement dominante », a poursuivi Gélinas, qui peut se targuer de diriger le meilleur groupe d’artilleurs depuis quelques années chez les Capitales.

Sams blessé, une tuile à la veille des séries éliminatoires

Dure nouvelle en cette journée de pluie chez les Capitales de Québec. Le voltigeur Kalian Sams, qui venait tout juste d’être sacré l’un des meilleurs voltigeurs de la Ligue Can-Am avec sa sélection pour l’équipe d’étoiles 2017, ratera au moins quelques jours d’activité, sinon la totalité des séries éliminatoires.

Sams s’est blessé samedi soir dans la victoire sur les Jackals du New Jersey. Lui et le deuxième but Philippe Craig-St-Louis couraient en direction de la même balle, à l’entre-champ. Tous deux sont restés au sol après l’incident, mais ont tout de même terminé la partie.

« Kalian a passé un examen et ça ne sent pas bon du tout », a dit l’entraîneur Patrick Scalabrini, dépité au bout du fil. « Même si ce n’est pas une fracture, c’est très enflé. Ça risque de prendre plusieurs jours avant qu’il puisse jouer. »

Solution à l’interne

Maintenant qu’il a remis sa liste de 24 joueurs en vue des séries éliminatoires, Scalabrini ne peut apporter de changement. Sa seule option à l’externe s’avère donc Jean-Luc Blaquière, de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ). « Il m’avait dit oui pour dépanner une journée dans la dernière ligne droite de la saison. On n’a pas encore eu de discussion, lui et moi, mais je pense vraiment que la solution va devoir venir de l’interne », analyse l’entraîneur.

« Il va falloir être forts, parce que Kalian, même s’il n’était pas parfait récemment, c’est un très gros morceau. C’est un des meilleurs joueurs de la Ligue. Attendons, je ne suis pas prêt à faire les alignements des prochains matchs tout de suite. On aura peut-être une surprise quand les résultats finaux arriveront aujourd’hui. »

Pluie et programme double

Le match de dimanche contre les Jackals du New Jersey a été annulé en raison de la pluie. Les Capitales les retrouveront donc aujourd’hui dès 15 h au stade Canac pour un programme double. Les deux matchs seront d’une durée de sept manches, et marqueront la fin de la saison régulière.

« Ce n’est pas l’idéal de décider du championnat de la Ligue sur un programme double, mais au moins, les Boulders vont également jouer un double pour terminer. Ils jouent plus tôt que nous. Les résultats de leurs matchs pourraient influencer certains de nos choix. Si on n’a pas à sortir Lee dans le deuxième match, on va le garder au repos », s’est consolé Patrick Scalabrini, faisant référence à l’équipe qui lui colle aux fesses, en deuxième place.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions