/sports/baseball/capitales
Navigation

Lennerton, joueur par excellence

Jordan Lennerton.
Photo Agence QMI, MICHAEL ST-PIERRE Jordan Lennerton.

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Les Capitales de Québec ont décerné leurs honneurs individuels pour la dernière saison avant le programme double de lundi, et sans réelle surprise, Jordan Lennerton a été sacré joueur de l’année pour une deuxième année consécutive.

Ce sont les médias affectés à la couverture de l’équipe qui ont effectué les choix.

Le premier but a excellé en offensive et en défensive, en plus d’assumer le rôle d’entraîneur des frappeurs. De plus, l’imposant gaillard n’a raté aucun match de son équipe.

«Il est notre meilleur joueur. Certains sont de très bons frappeurs, d’autres de très bons joueurs en défensive. Lui, il excelle partout», expliquait l’entraîneur adjoint Jean-Philippe Roy au cours du weekend.

D’ailleurs, Lennerton a également hérité du titre de joueur défensif, lui qui n’a commis qu’une seule erreur en 2017.

Sikula dominant

Au monticule, Arik Sikula a unanimement été sacré lanceur de l’année. Sa fiche de 12 victoires 5 défaites aura donc convaincu la presse de le préférer à Lazaro Blanco, qui a aussi connu une saison du tonnerre, et qui a reçu le titre de lanceur de l’année dans la Can-am.

La recrue de la dernière saison chez les Caps a été Philippe Craig-St-Louis. Le Québécois est débarqué comme un cheveux sur la soupe à quelques heures du premier match de la saison en mai dernier. Il a ensuite réussi à devenir le premier frappeur de la formation à l’âge de 22 ans.

Il a également reçu le titre de joueur communautaire de l’année pour diverses implications.

Kalian Sams, évidemment, a reçu le titre de joueur le plus populaire. Fort d’une impressionnante séquence de circuits frappés en juin et juillet, le géant voltigeur a notamment réussi plusieurs grands chelems.

Finalement, Karl Gélinas a hérité de la dernière tranche de la Coupe Samuel Bouki (joueur du mois), alors que Lazaro Blanco a reçu la Coupe pour la saison entière. Il succède ainsi à Yurisbel Gracial, qui l’avait emporté en 2016.