/sports/baseball/capitales
Navigation

Éviter le baseball de rattrapage

Éviter le baseball de rattrapage
Photo Daniel Mallard

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir éliminé les Miners de Sussex County, les Capitales de Québec seront de la finale de la Ligue Can-Am dès mardi en sol américain. Foi de l’entraîneur Patrick Scalabrini, il est hors de question de jouer du baseball de rattrapage comme ce fut le cas lors des deux premiers matchs de la série précédente.

Rappelons qu’en effet, les Capitales ont longtemps tiré de l’arrière au cours des matchs un et deux face aux Miners. Dans le premier, notamment, la marque était de 2-1 à l’avantage de Sussex, aussi tard qu’en neuvième manche. Un petit point lors de la dernière occasion au bâton, et deux en prolongation ont permis aux Caps de se sauver avec la victoire.

«On sait que ce sera difficile, peu importe qui on affronte», a indiqué Scalabrini dimanche après-midi, alors qu’il ne savait toujours pas que les siens allaient affronter les Boulders de Rockland en finale.

«Les deux équipes nous ont donné du fil à retordre cette saison, alors il faudra être prêt. Ça a été une série très intense et émotive contre Sussex, même si on a gagné en trois matchs. On en a volé deux, il ne faut pas se faire de cachettes», a-t-il poursuivi.

Rockland a éliminé le New Jersey en quatre matchs dimanche soir. David Fischer était le partant. Il a alloué un point sur un coup sûr et cinq buts sur balles, en plus de retirer 11 frappeurs sur des prises.

Pas le temps de décrocher

Leur place assurée en finale, les Capitales n’auront pas le temps de décrocher bien longtemps. L’action reprendra dès mardi soir, et la préparation sera continuelle entre-temps. Les joueurs se sont donc entraînés légèrement dimanche.

«On est trop dedans pour décrocher. Les deux jours de repos vont faire du bien à des gars comme Sams et Ehrlich parce qu’ils ne sont pas à 100 %, mais on doit rester fort physiquement et mentalement», a analysé le gérant.

Les joueurs des Capitales n’avaient pas prévu regarder le match numéro quatre entre le New Jersey et Rockland dimanche. «On est concentré sur nos choses, c’est ça qui compte», a affirmé Scalabrini.