/news/society
Navigation

Manifestation contre la réforme de l'aide sociale

Quelques dizaines de manifestants se sont fait entendre dimanche matin à Québec.
Photo Agence QMI, Daniel Mallard Quelques dizaines de manifestants se sont fait entendre dimanche matin à Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Quelques dizaines de manifestants se sont fait entendre dimanche matin, devant l'Assemblée nationale, contre la réforme de l’aide sociale prévue par le gouvernement Couillard.

Quelques dizaines de manifestants se sont fait entendre dimanche matin à Québec.
Photo Agence QMI, Daniel Mallard

La Coalition régionale contre le projet de loi 70 dénonce les «pénalités et les obligations» associées à Objectif Emploi, programme au cœur du règlement adopté par le conseil des ministres en juillet dernier.

«628 $ par mois, ça ne se coupe pas. Par exemple, s’il y a un premier manquement au plan d’intégration, la personne perd son allocation, de 56$ la première fois, puis de 112$ et ensuite 224$», mentionne Roxane Blanchet, porte-parole de la Coalition.

«Nous ne sommes pas contre le fait d’offrir des possibilités d’intégration au marché du travail, mais c’est la façon de faire que l’on conteste», a-t-elle ajouté, précisant que le programme ne correspond pas aux besoins des bénéficiaires. La Coalition réclame par ailleurs des investissements supplémentaires pour la réforme de l’aide sociale.

Le programme Objectif emploi obligera les nouveaux demandeurs à l’Aide sociale de participer à un programme de recherche d’emploi ou à retourner sur les bancs d’école. Les demandeurs aux prises avec un problème de toxicomanie pourront également participer à un troisième programme.