/misc
Navigation

Y a-t-il vraiment des vins pas assez chers à la SAQ ?

Coup d'oeil sur cet article

On va se le dire, il y a de nombreux vins trop dispendieux sur le marché. Des produits dont la qualité n’égale pas toujours la facture. Comme marchand de bonheur, je vois toujours le verre de vin à moins plein ! Je vous conseille ainsi une sélection de bouteilles qui nous en offrent beaucoup pour leur facture tout à fait modeste.

On pourrait débuter en saluant une bulle du sud de la France à 22,50 $ (10498973) qui pourrait « déculotter » certains champagnes coûtant le double du prix.

Le Crémant de Limoux Clos des Demoiselles de la maison Laurens dans le Languedoc est « juste pas assez cher » ! N’allons surtout pas nous en plaindre et profitons plutôt de cette formidable aubaine. Une assiette de sushis ou des petits canapés de bienvenue lui iront à ravir.

Suggestions de blancs

Pour ce qui est des vins blancs, voici une ou deux suggestions pour vous. L’étonnant, épatant et déstabilisant Chenin Blanc baptisé The Pavillion élaboré par Boschendal, vous coûtera seulement 10,15 $ (12698944).

En dégustation à l’anonymat, très peu de gens vous diront que ce blanc sud-africain se vend seulement 10 huards. En effet, sans penser qu’il s’agit d’un « grand cru » ou d’un Chenin de haute voltige de la vallée de la Loire, le vin est franchement bon et sans défaut.

Pour quelques dollars supplémentaires, je vous propose une balade en Macédoine dans le nord de la Grèce avec un blanc du Domaine Gerovassiliou à 18,65 $ (10249061). Une fiole au contenu tendu, net, droit, nerveux et bourré d’énergie.

Les rouges qui surprennent et charment par leurs arômes, leurs goûts, leur caractère, mais aussi par leur prix, sont assez nombreux sur nos tablettes.

Nous pourrions citer le formidable rapport qualité/prix/plaisir qu’est le Terre à Terre de Jean-Noël Bousquet dans le Corbières. Un assemblage valant 9,20 $ (11374391) en succursale qui pourrait « faire la barbe » à bien des pinards coûtant 5-6 $ de plus l’unité.

Parmi les meilleurs achats de rouges autour de 20 dollars, il faut nommer la cuvée La Montesa de Palacios Remondo en plein cœur de la Rioja en Espagne à 19,40 $ (10556993), mais également le Grepicante de I Greppi de Bolgheri en terroir toscan à 20,55 $ (11191826). Deux bouteilles aptes à faire un pied de nez à des crus entre 25 et 30 $.

La californie

En voici un petit dernier, plus dispendieux, mais qui pourra tenir une grosse décennie dans votre réserve. La délicieuse Petite Sirah du vignoble Stags’ Leap de la vallée de Napa en Californie à 40,50 $ (349910) est disponible dans une soixantaine de SAQ. Du « sapré beau jus » américain qui nous en offre pas mal plus que pour les deux billets de 20 $ qu’il coûte !

Le vin de la semaine

  • Rias Baixas 2016
  • Paco & Lola - Galice - Espagne
  • Code : 12475353 - Prix : 17,20 $
  • Servir à 10-11 degrés Celsius

Idéal avec un tartare de saumon, des huîtres nature ou des moules marinières.

Les aficionados de Chablis et de Sancerre ne seront pas trop dépaysés en goûtant ce 100 % Albarino du nord-ouest de la péninsule ibérique. Le vin est vif, droit et tonifiant. Pas de sucre, pas de bois, juste une bonne dose de fraîcheur ainsi qu’un fruité pur et éclatant. Vous devriez le consommer dans les deux ans suivant son achat pour pleinement en profiter.